POUR QUE LES FEMMES ENCEINTES SOIENT ASSISES DANS LES TRANSPORTS EN COMMUN



Parce qu’il n’est pas toujours facile pour une future maman de faire valoir son droit à pouvoir s’asseoir de façon prioritaire dans les transports en commun, Béaba lance une opération de sensibilisation et fait d’Avignon une ville pilote sur le thème « pour faire toute sa place à bébé ».

La grossesse, un moment particulier à vivre

Un sondage Premum – Odoxa pour Le Parisien et Métronews en 2015 fait apparaître que 70 % des femmes considèrent que la grossesse est un moment difficile au quotidien et que 1 grossesse sur 5 met en danger la santé de la mère ou de l’enfant.

En outre, tout au début, en dehors des nausées qui peuvent survenir le matin (mais pas que !), il n’est pas évident avec un ventre qui n’a pas encore grossit de faire comprendre à une personne de céder sa place, sauf peut-être à porter un tee-shirt humoristique « Femme enceinte, merci », « Bébé en cours de fabrication ». Pourtant, la fatigue est déjà bien réelle dès le début et les transports en commun peuvent vitre prendre l’apparence d’un calvaire à vivre avec les secousses, freinages et bousculades qui constituent des risques réels et qui font que le besoin de s’asseoir n’est ni une envie ni un caprice, mais bien une nécessité !

Des usagers souvent indifférents

Le même sondage montre que 84 % des femmes enceintes estiment que les usagers des transports en commun ne se préoccupent pas assez d’elles.

Pour avoir été dans cette situation à deux reprises, demander une place face au manque de courtoisie des usagers des transports est lassant : les femmes enceintes n’ont ni forcément envie de s’excuser de demander à pouvoir s’asseoir ni de mettre systématiquement en avant leur ventre à chaque fois qu’elles montent dans un bus, tram ou autre métro.

La solution Béababadge BEABA

Pour aider les femmes enceintes à obtenir une place avant même d’avoir à la demander, la marque de puériculture, vient de concevoir un badge qui sera distribué par les chauffeurs des 100 bus des TRCA de la ville d’Avignon. Il s’agit d’un objet rond violet qui porte la mention avec la mention #Placeàbébé. La marque espère provoquer auprès usagers un geste spontané de courtoisie, de gentillesse voire de civisme et imagine ainsi qu’ils céderont avec bienveillance leur place à une future maman qui en sera porteuse sans qu’elle ne soit obligée de la demander.

Où trouver les badges ?

Ils sont distribués dans les bus, dans les magasins spécialisés en puériculture et à l’agence commerciale TCRA.

Ce dispositif est testé à Avignon, avant d’être étendu à d’autres agglomérations, parce qu’une place assise pour une femme enceinte, c’est le béaba !

 




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !