Comment bien vivre l’arrivée de bébé ?



Devenir parent n’est pas inné, cela peut nécessiter d’être accompagné pendant l’attente et/ou les premiers mois pour s’approprier ce nouveau rôle si important. Nos Bambins a posé 3 questions à Mindler* pour savoir comment vivre ce statut de jeunes parents.

Comment vivre au mieux son statut de nouveaux parents à l’arrivée de bébé ?

« Il est important d’accepter que cela va prendre du temps et que ce sera sûrement chaotique ! Beaucoup de jeunes parents racontent qu’ils ont mis des mois, voire des années avant de se “sentir” parents. C’est un tel bouleversement ! Cela paraît normal qu’il faille du temps pour s’ajuster à cette nouvelle réalité et à cette nouvelle image de soi.

Les deux parents peuvent aussi avoir des expériences différentes à ce sujet, c’est possible et tout à fait normal ! Il peut être utile d’en parler ensemble ou avec d’autres parents pour se sentir moins seul. »

Qu’est-ce que le baby blues et comment y faire face ?

« Le baby blues est une expression courante pour parler du sentiment de dépression que ressentent beaucoup de parents après la naissance du bébé. Le sommeil et le rythme de vie sont tellement perturbés avec l’arrivée d’un nouveau-né que cela peut impacter l’humeur des parents et générer un sentiment d’impuissance, d’épuisement, de tristesse, de solitude ou de stress. 

La priorité est d’essayer de dormir. Le sommeil est clé dans ce contexte et il doit devenir la priorité au quotidien. Il ne faut pas hésiter à en parler à ses proches ou son conjoint pour recevoir de l’aide et du réconfort. 

Attention, le baby blues ne doit pas durer plus d’une semaine ou deux, sinon on parle de dépression post partum qui elle est plus grave et peut s’installer dans le temps. Dans le doute, il faut en parler à un professionnel de santé. »

Quels sont les sujets les plus fréquents pour lesquels les jeunes parents se font accompagner ?

« Le premier motif de consultation est la dépression post partum. Elle nécessite un accompagnement sur plusieurs semaines (parfois plusieurs mois) pour aider la jeune maman (ou le jeune papa) à retrouver un équilibre. 

L’anxiété est aussi un motif fréquent de consultation. Le développement précoce préoccupe beaucoup les parents : ils se demandent si leur bébé va bien, s’ils ont les bons gestes, s’ils font ce qu’il faut pour que leur bébé grandisse bien. Tout est nouveau et ils cherchent des réponses, à se rassurer et à trouver du réconfort.

Un peu plus tard, ils consultent beaucoup pour ce que nous appelons de la guidance parentale. Comment gérer tel ou tel comportement de mon enfant ? Comment dire non ? Comment faire face à deux ? Quelle est la bonne éducation à adopter ? Beaucoup de parents aimeraient avoir un manuel des bonnes pratiques éducatives, or il n’y a pas de mode d’emploi absolu. Chaque situation est unique et les jeunes parents se questionnent beaucoup sur leurs choix et méthodes. Consulter est l’occasion de faire le point, d’être rassuré mais aussi de sortir de l’impasse face à un comportement de son enfant qu’on ne comprend pas. Le psychologue apporte un regard extérieur et aide les parents à développer de nouvelles compétences. »

 

* Cette application de téléconsultation de psychologues en ligne implantée en France, en Suède, en Grande-Bretagne et aux Pays-Bas -qui également le plus grand centre de soins de santé mentale en ligne en Europe- s’est donnée pour mission de libérer la parole et briser les tabous autour de la santé mentale en France.



NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants