Le coloriage, une bonne idée pour occuper les enfants !


Cela fait maintenant plus d’un an que les parents, les assistantes maternelles, les grands parents et toutes les personnes qui ont la charge d’enfants rivalisent d’imagination pour trouver des idées afin de les occuper pendant les différents confinements inhérents à la situation sanitaire mondiale sans précédent.

L’an dernier à pareille époque, le puzzle enregistrait un véritable engouement qui a pris de court les éditeurs et les vendeurs qui ont embauché pour satisfaire les commandes en ligne. En effet, pendant les 54 jours qu’a duré le premier confinement en France dû à ce virus dont le nom restera probablement longtemps dans les esprits, petits et grands ont assemblé beaucoup de pièces de puzzle.
Parmi les autres solutions qui permettent à un enfant de s’occuper tout seul calmement, il y a le dessin, et ce, y compris quand il ne sait pas encore bien dessiner. En effet, il est facile de l’initier en commençant par du coloriage qui le familiarise avec les traits et les couleurs. En outre, peu onéreux, le cahier de coloriage peut s’acheter aussi bien dans magasin de jeux et jouets Ikaipaka et revêtir les traits des supers héros préférés des enfants par exemple.

L’histoire du coloriage

L’avènement des livres à peindre ou à colorier remonte au XVIIe siècle aux Etats-Unis. Ils seraient le prolongement de conférences sur la « démocratisation de l’art » tenues pas Joshua Reynolds, peintre britannique et d’œuvres de Johann Heinrich Pestalozzi, pédagogue suisse ainsi que de Friedrich Fröbel, son élève.
L’invention en elle-même des cahiers de coloriage est attribuée aux frères McLoughlin en 1880 avec The Little Folks’ Painting Book.

Plus que de la motricité fine

Grâce à l’apparition de ces cahiers à peindre ou à colorier, qui permettent une forme d’accès à l’art et de développer la motricité fine en ne dépassant pas les traits, le coloriage demande également de la concentration et de l’application qui sont des notions importantes voire indispensables, et dont l’enfant à besoin au quotidien tant chez lui qu’à l’école.

Des coloriages pour les petits, mais pas que !

Les cahiers de coloriages, de gommettes et toutes les activités d’arts graphiques et de loisirs créatifs sont appréciées des parents et des enfants et pas seulement pendant les confinements ou les jours de mauvais temps ! Le coloriage est une activité facile à mettre en œuvre : il suffit d’une boite de craies grasses, de crayons de couleurs, de feutres ou encore de peinture selon l’habileté, l’âge et l’autonomie de l’enfant et cela peut l’occuper un certain temps.
C’est aussi une façon d’amener des enfants à se concentrer pour colorier du mieux possibles leurs animaux favoris ou leurs héros et héroïnes préférés notamment. Les éditeurs de cahiers de coloriage développent des thèmes variés susceptibles d’intéresser petits et grands avec des sujets les plus pointus aux plus à la mode.

Des licornes, des véhicules de pompier, des chevaliers, des princesses, des animaux, des voitures, des formes géométriques, des mandalas… des éditeurs comme Djeco, Larousse, Usborne, Molang, Fleurus, Avenue mandarine, Hachette, Disney… rivalisent d’imagination pour toujours passionner les enfants et leur offrir des heures d’occupation appliquée, colorée et créative tout à la fois. Et la dernière tendance ès matière est le coloriage « thérapeutique » aussi bien pour les enfants et que pour les parents.

Anne Vaneson-Bigorgne



NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants