La Fédération Générale des PEP dresse le bilan des séjours colos été 2012



Le droit aux vacances : un acquis fragile

La Fédération Générale des PEP, acteur associatif majeur du tourisme social, premier réseau propriétaire de centres de vacances et de classes de découvertes accueille chaque année dans ses 110 centres de vacances et ses 190 centres de loisirs plus de 150 000 enfants, adolescents et familles. Après une année 2011/2012 marquée entre autre par la remise en cause du contrat d’engagement éducatif (impactant notamment les séjours adaptés, nécessitant un nombre d’encadrants plus important), la Fédération Générale des PEP note pour l’été 2012 (malgré un taux de satisfaction des parents et des enfants de plus de 92%), une diminution du nombre d’enfants partis en colonies de vacances par le biais des collectivités territoriales, des comités d’entreprises et des organismes sociaux, ainsi qu’une diminution du nombre d’inscriptions individuelles et de séjours adaptés.

Dans le cadre d’une politique de diversification de ses activités vacances, les PEP constatent une augmentation des séjours familles et des séjours innovants liés à la réussite éducative tels que les séjours VASCO (Vacances et Accompagnement à la Scolarité) et à des grands évènements citoyens internationaux (exemple des séjours Jeux Olympiques 2012). Depuis plusieurs années, le droit aux vacances, acquis essentiel favorisant entre autre la mixité sociale et le vivre ensemble pour les enfants, les jeunes et les adultes, tend à se fragiliser.

Des propositions pour une politique jeunesse ambitieuse dès la rentrée 2012 :

Pour promouvoir et enrailler cette tendance persistante, la Fédération Générale des PEP propose dans le cadre de la politique Jeunesse, priorité du programme du président de la République

– De relancer la proposition de loi déposée par Régis JUANICO le 22 décembre 2011 qui prévoit un statut de volontariat d’animation pour les directeurs et animateurs occasionnels. En complément les PEP militent pour que la proposition de loi déposée le 22 juillet 2008 par Régis JUANICO concernant l’attribution d’une bourse unique d’aide au départ (de 200 euros minimum) soit réétudiée.

– D’engager une consultation entre le gouvernement, les associations à but non lucratif, les comités d’entreprises et les collectivités territoriales afin de mieux définir les besoins des professionnels du secteur et d’élaborer des cadres de contractualisation (appels d’offres…) favorisant le départ de tous.

– De renforcer le lien entre les acteurs éducatifs pour favoriser la réussite éducative de tous : mouvements d’éducation populaire, écoles, parents et collectivités.

– De permettre un échelonnement des travaux et favoriser l’investissement (aide au bâti) pour soutenir le secteur et favoriser l’accessibilité concernant l’application de la loi de 2005 sur l’accessibilité.

– De favoriser et de soutenir la création de séjours adaptés et inclusifs au service des enfants, adolescents et adultes en situation de handicap. En tant qu’acteur majeur du domaine médico-social (avec 600 établissements et services), la FGPEP possède une double compétence pour accompagner ces personnes à besoins particuliers. La FGPEP s’inscrit depuis plusieurs années dans une politique partenariale forte avec entre autres des associations de parents (ANPEA, FNASEPH, Trisomie 21 France…) afin de proposer des conditions d’accueil optimum et des formations pour les encadrants.

Dès la rentrée 2012, le réseau PEP poursuivra son travail d’adaptation et de proposition en partenariat avec les acteurs concernés.

A propos de la Fédération générale des PEP :

La Fédération Générale des PEP (Pupilles de l’enseignement public), est un réseau associatif crée en 1915, complémentaire de l’école.
Acteur majeur de l’économie sociale dont le flux financier s’élève à 700 millions d’euros, le réseau national PEP, mène, dans le respect de ses valeurs fondatrices qui sont la solidarité et la laïcité, des actions dans plusieurs domaines : L’éducation, les loisirs, le social et le médico-social, de la petite enfance aux adultes. Forte de ses 96 associations départementales, de ses 23 unions régionales et de ses 17 000 salariés, la Fédération Générale des PEP est un partenaire privilégié des pouvoirs publics, des enseignants et des familles. Alliant la force d’un réseau national aux convictions d’un mouvement engagé, Les PEP sont un réseau agissant pour le droit de tous à l’éducation, à la culture, à la santé, aux loisirs, au travail et à la vie sociale.




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !