Bilan de la généralisation de l’accompagnement éducatif pour l’année 2008-2009



Initié par Xavier Darcos dans le cadre de la promotion de l’égalité des chances, l’accompagnement éducatif d’une durée de 2 heures, sur 4 jours par semaine, pendant toute l’année, est, depuis cette rentrée de la Toussaint, offert à tous les collégiens et aux élèves des écoles élémentaires de l’éducation prioritaire ; cette décision d’extension s’appuie sur le succès remporté par le dispositif proposé dès la rentrée 2007 aux seuls collégiens de l’éducation prioritaire.

L’accompagnement éducatif s’applique à quatre domaines, selon des formules définies par l’équipe éducative en fonction des besoins des élèves : l’aide aux devoirs, les activités culturelles et sportives, et les langues vivantes depuis la rentrée 2008 pour les collégiens.
710 227 collégiens du public, soit 30% des effectifs, bénéficient du dispositif dans 5 157 collèges ; plus de 4 millions d’heures sont ainsi consacrées à l’accompagnement éducatif par 74 878 intervenants, dont 60,8% d’enseignants, ce qui permet un taux d’encadrement d’un intervenant pour 9 collégiens.

170 669 élèves de l’école élémentaire publique de l’éducation prioritaire, soit 25,3% des effectifs, bénéficient du même dispositif organisé dans 3 072 écoles à raison de plus de 1 million d’heures assurées par 14 554 intervenants, dont 74,8% d’enseignants, ce qui permet un taux d’encadrement d’un intervenant pour 12 écoliers.
Les professeurs sont secondés par des assistants d’éducation, des assistants pédagogiques et des assistants de langue. Certaines activités sont animées par des intervenants d’associations agréées, des artistes, des étudiants, des personnels des collectivités territoriales…

Dans les collèges publics, l’aide aux devoirs représente 64,4 % de ces activités, la culture 21,1%, le sport 11,3 % et les langues vivantes 3,2 %.
Dans les écoles élémentaires publiques de l’éducation prioritaire, l’aide aux devoirs représente 64,6 % de ces activités, la culture 20,3 % et le sport 15,1 %.

Dans le cadre de sa généralisation, 323 millions d’euros sont consacrés à ce nouveau dispositif.
L’investissement éducatif et l’engagement financier, au service de la généralisation de ce dispositif d’encadrement et de soutien, contribuent à la réussite et à l’épanouissement de tous les élèves, objectifs prioritaires du ministre.

Xavier Darcos, 02/12/2008
© www.education.gouv.fr – M.E.N.

Source: Ministère de l’Education Nationale




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !