Tout savoir pour organiser un baptême


Le rite du baptême reste un évènement symbolique dans la vie de toute personne durant lequel on désigne également à l’enfant ou à l’adulte, un parrain et une marraine. Dans le catholicisme, cela marque l’entrée de l’enfant dans la grande famille chrétienne. Le baptême laïque, lui, célèbre la venue de au monde ou encore l’accueil de l’enfant, sans connotation religieuse. L’un comme l’autre demande une organisation précise et du temps de préparation : pour en profiter,  rien manquer, il est préférable d’établir une check-list des différentes étapes de la célébration et de tout ce à quoi il va falloir prenser.

Le choix de la période du baptême

Le choix de la période fait partie des étapes les plus importantes. Il se révèle souvent être un parcours du combattant, car la date doit être fixée de sorte à donner la possibilité à tous les proches de l’enfant de se rassembler autour de lui, en ce jour si exceptionnel. L’enfant doit se sentir vraiment entouré. La période de Pâques ou encore celle de Noël sont souvent propices aux baptêmes religieux, car elles coïncident avec des temps forts pendant des périodes possibles de congés. La famille et les amis peuvent facilement se libérer. Pour un baptême civil, le printemps est une belle symbolique qui profite aussi de l’arrivée des beaux jours.

Comme il n’est pas certain que vous réussissiez à rassembler toutes les personnes souhaitées, vous  pouvez proposer deux dates et opter pour celle qui aura qui conviendra au plus grand nombre.

Choisir le thème du baptême

Ce choix doit prendre en compte le sexe de l’enfant et si possible coller à la saison. Si vous êtes en quête d’idées originales, vous trouverez sur Oofete.com tous les accessoires nécessaires pour rendre votre décoration exceptionnelle. Vous pouvez avoir envie d’originalité tout en conservant les codes du baptême notamment s’il s’agit d’une cérémonie religieuse. La réussite de l’organisation prend en compte le choix du thème de la décoration qui s’exprimera surtout dans la salle de restauration qui pourra être personnalisée avec des objets de décoration et/ou symboliques selon l’attachement que le baptême sera religieux ou laïque. Vous pouvez également personnaliser le lieu, mais attention, notamment à l’église ou souvent plusieurs baptêmes ont lieu en même temps en fonction de la saison choisie.

La décoration concerne également les nappes de tables, les assiettes, etc. Veillez à harmoniser tout cet ensemble de sorte à donner au lieu de réception, une ambiance aussi unique que délicate.

Le choix de l’officiant et du lieu de la célébration

Une fois que vous êtes tombé d’accord sur la date du baptême, vous devez en informer le prêtre dans le cas d’un baptême religieux, ou le maire dans le cas du civil. Dans l’un ou l’autre cas, il faut en trouver un dont la disponibilité corresponde à la date choisie. Le baptême religieux pourra avoir lieu à la paroisse que vous aurez choisie et le curé de cette dernière pourra très bien convenir.

En revanche, la célébration du baptême civil doit impérativement se dérouler dans la commune où vous habitez. Si toutefois vous tenez à le célébrer ailleurs, il va vous falloir faire une demande de dérogation.

Le parrain et la marraine

Le choix s’avère généralement cornélien. Vous êtes pris entre votre famille et vos amis, qui entre-temps sont devenus votre famille. Pour se sortir de ce dilemme, il faut vous fier à votre instinct. Dans un cas ou dans l’autre, veillez juste à choisir ceux qui vous sont vraiment proches et avec qui vous avez partagé de précieux moments. Pensez aussi à ceux qui ont le plus d’affinité avec votre enfant et à qui vous vous voyez confier son éducation. Il faut aussi compter sur le fait qu’ils veuillent bien assumer cette fonction symbolique.

Ne perdons pas de vue les traditions. Ce sont les parrains qui sont chargés du choix de la médaille et de la gourmette du baptême.

Choisir les invités

La liste des invités est un facteur dont dépend le choix du lieu, du traiteur, etc. Elle doit vite prendre forme. Hâtez-vous donc dans la conception des faire-part. Vous avez la possibilité de vous faire aider par un professionnel ou de le faire vous-même.

Personnalisez-les selon vos goûts, modèles, couleurs, calligraphies, etc., mais terminez-les vite de sorte que la phase de l’envoi ne soit pas retardée. Le retour vous permettra d’avoir une idée précise du nombre de convives. Ainsi, vous ne risquez pas de vous tromper dans vos estimations.

Le choix de la réception du baptême

Le lieu de la réception ne devrait normalement pas poser problème. En fonction du nombre d’invités, vous pouvez très bien le faire chez vous si vous avez assez d’espace et que le cadre s’y prête adéquat ou pourquoi pas chez les grands-parents. Autre possibilité : choisir de faire la réception chez le parrain ou la marraine peut aider à consolider les liens entre ces derniers et leur filleul-e.

Selon le type de lieu sélectionné, il faut bien penser à le réserver suffisamment à l’avance surtout si la cérémonie à lieu en mai ou en juin, comme de nombreux baptêmes.

Le menu du baptême

C’est toujours mieux quand à une belle cérémonie succède un repas à la hauteur de l’événement auquel les parents ont consacré beaucoup de temps de préparation pour que tout soit parfait. Pour que tout se déroule sans encombre le jour J, il fait faire le point avec le traiteur ou le restaurateur, voir avec lui, choisir un repas à table si le nombre d’invités et si la configuration de la salle s’y prêtent, etc. Prévoir des petites étiquettes marquées au nom de chaque personne aidera à l’installation à table.  Quant au repas proprement dit, les menus et les cartes du restaurant ou du traiteur choisi aideront les personnes qui invitent à faire des choix qui leur ressemblent tout en restant dans un budget défini. 

L’une des formules qui connaît toujours un franc succès est le buffet. C’est le moment de mettre en pratique votre créativité. Il est plus facile de faire preuve d’originalité, surtout lorsque vous êtes bien inspiré. Cela va sûrement plaire aux invités. Concernant le dessert, vous pouvez opter pour la traditionnelle pièce montée ou pour le présentoir garni par un ensemble de mets sucrés. N’oubliez surtout pas les dragées, tradition oblige.

L’animation du baptême

Que les invités passent un moment agréable en plus de la symbolique du baptême est important mais l’animation d’un baptême est différente de celle d’un mariage. La fête du baptême ne dure pas aussi longtemps, souvent elle est suivie d’un repas le midi ou d’un goûter selon l’heure du baptême religieux ou laïque.

Mettre un livre d’Or a disposition est l’une des façons de conserver des traces écrites de ce jour-là et des les partager plus tard avec l’enfant baptisé en plus des photos et des vidéos. Les invités pourront ainsi laisser leurs impressions, un mot d’affection, un remerciement, etc.

Les remerciements

N’oubliez pas d’envoyer des cartes de remerciements aux invités qui étaient présents lors de cette entrée dans la vie chrétienne ou laïque. Vous pouvez créer vos cartes vous-même ou encore les acheter si vous en trouvez qui vous plaisent et les envoyer idéalement dans les quinze jours qui suivent la cérémonie.

Un petit détail bon à savoir et qui à tendance à se perdre : à l’occasion d’un baptême, le parrain doit offrir lui même deux belles boîtes de dragées en plus de celles qui sont prévues par les parents : une pour la maman de la personne baptisée et l’une pour la marraine !

 



NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants