Rencontre exceptionnelle entre Raoni, chef indien et l’équipe du parc animalier de Boutissaint



Le 19 mai Raoni, chef de la tribu des Kayapos a rencontré l’équipe du parc de animalier de Boutissaint, qui soutient son combat pour la préservation de la forêt amazonienne.

Les Kayapos, également orthographié Kayapós, Caiapós ou encore Kaipo, sont un peuple indigène du Brésil résidant dans la vallée du Rio Xingu, au sud du bassin de l’Amazone. On compte environ 7 096 Kayapos en 2003, dispersés dans diverses tribus. Ils mènent un combat médiatique depuis 1973 lorsque le cinéaste belge Jean-Pierre Dutilleux réalisa un documentaire sur les Txucarramae.
Valérie Galabert, Directrice du parc animalier de Boutissaint a rendu visite mi-mai à Raoni, chef indien lors de sa venue en Puisaye, région où se situe le parc animalier.

L’équipe de Boutissaint lui a offert une mue et une photo de cerf ainsi qu’une médaille du parc animalier. Raoni a semblé intéressé par l’ensemble mais plus particulièrement par la mue. Il a indiqué, qu’une espèce de cerf était également présente en forêt amazonienne.
Un message commun pour la défense de la nature
Raoni, est l’ambassadeur du combat pour la protection de la forêt amazonienne. Il a permis une prise de conscience du grand public de la nécessité de protéger la forêt amazonienne, et ses populations autochtones.
Ce combat est relayé par le parc animalier de Boutissaint qui prend à coeur la préservation de la nature et le démontre en agissant à son échelle. Boutissaint est un parc d’observation et de découverte de la faune sauvage européenne.
Il a pour règle d’or de laisser les bêtes sauvages évoluer en toute liberté et dans un environnement où les paysages et la végétation demeurent intacts. Sur 400 ha de forêt 400 grands animaux européens vivent librement :
chevreuils, sangliers, bisons, cerfs, biches, daims ainsi que des animaux dont les origines remontent à des millions d’années tels que les mouflons aux cornes recourbées ou les bisons.

Raoni ou le combat d’une vie contre la déforestation de l’Amazonie
Raoni Metuktire, né vers 1930, est chef de la tribu des Kayapos, peuple qui vit dans la forêt amazonienne.
C’est en 1954 que Raoni Metuktire et les Indiens Kayapos rencontrent pour la première fois des Occidentaux.
Depuis la fin du XXe siècle, Raoni Metuktire est mondialement connu pour sa lutte pour la préservation de la forêt amazonienne gravement mise en danger par la déforestation anarchique, l’avancée des cultures de soja et les barrages hydroélectriques. Le combat de Raoni à permis la création de douze Fondations Forêt-vierge dans le monde.

Un Parc loisirs-nature familial
En 1968, Pierre-Elie BORIONE conscient de l’importance de l’écologie, fondait la société des parcs naturels Saint Hubert. L’objectif était simple : pouvoir observer les animaux sauvages dans le respect de leurs conditions de vie. 42 ans plus tard, sa fille Valérie GALABERT a relevé le défi au parc de BOUTISSAINT. Aujourd’hui véritable conservatoire de la nature, le parc procure aux animaux un cadre de vie idéal et en offre aux visiteurs une immersion totale dans la nature à contre courant de l’agitation des villes.

Accès : à 170 kilomètres de Paris par l’autoroute du sud, puis l’A77, sortie n°21, à partir de Saint Fargeau l’itinéraire est fléché jusqu’à Treigny. Vaste parking

Tarifs : Tarifs Plein tarif : 8 euro Tarif réduit : 5 euros Pêche : 12 euros enfants de 6 à 14 ans, familles nombreuses, groupes de 20 personnes et plus, handicapés sur présentation de leur carte. Les groupes peuvent bénéficier de tarifs spéciaux (renseignements sur le site du parc.)

Parc Animalier de Boutissaint 89520 TREIGNY
www.boutissaint.com

Si vous souhaitez soutenir la cause de Raoni vous pouvez faire un don sur :
FONDATION FORET VIERGE
http://www.rainforestfoundationuk.org/http://www.raoni.fr/




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants