« QUAND LES PHACOCHERES JOUENT DES TOURS DE COCHONS AUX ELEPHANTS » : UNE COHABITATION UNIQUE EN EUROPE



En Afrique, les éléphants se déplacent toute la journée pour trouver et prélever 250 kg de végétaux pauvres en calories. A Peaugres, ils avalent en une heure 90 kg d’une nourriture beaucoup plus riche, variée et équilibrée. Ils ont donc plusieurs heures disponibles à occuper. L’après midi, il y a la séance d’entraînement médical, mais que faire le reste du temps ?

L’idée est venue aux responsables du Safari de Peaugres d’introduire dans le parc des éléphants un trio infernal de frères phacochères.

Les phacochères sont plus gros et plus agressifs que leurs cousins les sangliers européens. Les mâles pèsent 150 kg. Les défenses sortent jusqu’à 45 cm de chaque côté d’une gueule et d’un groin proéminent. Mais face à un éléphant, ils ne font pas le poids !

En Afrique, quant ils mangent, les phacochères sont toujours sur leur garde pour ne pas être surpris par un lion ou un léopard. A Peaugres, les phacochères doivent rester vigilants lorsqu’ils traversent le territoire des pachydermes et chapardent leur nourriture afin d’éviter les charges de ces derniers. Mais ils ont un avantage de taille : Ils sont très rapides et possèdent un sens aigu de l’esquive !

Cette stimulation du comportement des éléphants et des phacochères est une vraie réussite. Elle ne cesse d’amuser les visiteurs qui médusés, observent les petits impertinents au nez retroussé, avec des défenses ridicules qui se permettent de piquer la nourriture sous la trompe du plus gros animal terrestre !




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants