Plus Belle Que Toi, Blanche Neige autrement



Une comédie musicale de Colette Roumanoff (texte) & Jérôme Lemonnier (musique)
Chorégraphie : Robert Richemont Costumes : Katherine Roumanoff
Chef de Chant : Richard Cross Lumières Nicolas Bats

Décembre 2007 – Janvier 2008

Une comédie musicale fantastique et légère où l’humour, la musique et la danse se disputent la première place.

A partir du conte de Blanche Neige, Colette Roumanoff fait jaillir des étincelles de vérité, des rencontres renversantes, et des torrents de bonne humeur. Comment échapper à son destin ? Qui est la plus belle ?

Le scénario : Une mise en scène du choc des cultures
L’histoire de Blanche neige transposée dans un Far West de bande dessinée donne lieu à des situations amusantes et propulse sur le devant de la scène « le choc des cultures », ce mélange de valeurs contradictoires, venues d’époques différentes, dans lequel nous vivons sans même nous en apercevoir. Le prince charmant et le cow-boy solitaire ont-ils un point commun? Pourquoi faut-il être toujours la plus belle ?
C’est la reine qui, pour échapper à son destin, tente ce saut dans l’inconnu, malgré les mise en gardes du « Quendira-t-on » personnage incontournable et éternel. La forêt devient prairie et désert, le chasseur devient cow-boy, les nains deviennent des indiens, la pomme reste la pomme. Une fois en Amérique, la reine n’est pas au bout de ses peines. On la voit aux prises avec la chirurgie esthétique. Les marquis et les marquis nous font rêver de menuets, Blanche Neige est touchante, le cow-boy se surestime, les dames patronnesses sont franchement comiques, les indiens veulent faire tomber la pluie. Ils ont une logique extrêmement bizarre et suggèrent à la reine que la beauté, après laquelle elle court si désespérément, n’existe pas… parce que « la comparaison c’est du poison ». La mise en scène, la musique et la chorégraphie font vivre la magie du mélange des époques et soufflent un vent de fantaisie et de liberté sur ce conte cruel, pour en faire un divertissement enchanteur.

Les chansons du spectacle
La Reine : « Tant que je serai reine je serai la plus belle »
Le Miroir : « Regarde le temps passe et la beauté s’efface »
Le Quendiraton : « Tous les chuchotis tous les chuchotas ».
Blanche Neige : « Mes cheveux sont noirs ».
Les Chirurgiens : « L’esthétique est tyrannique »
La Reine : « Ah ! je ris de me voir si belle »
Les Dames patronnesses :« Tant qu’il y aura du thé »
Le docteur : « Tout est beau tout est nouveau »
Le cow-boy : « Je suis un cow-boy solitaire »
Blanche Neige. «  Quand j’étais enfant »
Le cow-boy : « Tout à coup j’ai envie que tu sois mon amie »
Final : « Le ciel est grand, la terre est belle »

Le texte et les chansons : Colette Roumanoff
Auteur de nombreux textes pour sa fille Anne, Colette Roumanoff est metteur en scène d’une troupe qui s’impose depuis des années comme une référence pour le théâtre classique. Elle a écrit en1994 et 1995 des adaptations pleines d’humour de « Peau d’Ane » et de «  Cendrillon » qui sont devenues des classiques.
Après la réussite du « Bourgeois Gentilhomme » crée en mars 2002, Colette Roumanoff poursuit sa collaboration avec Jérôme Lemonnier pour la musique, et Robert Richemont pour la chorégraphie…

La musique : Jérôme Lemonnier
Pianiste formé à l’Ecole Normale de Musique, il a étudié la composition au Conservatoire National de paris dont il est lauréat pour l’harmonie, la fugue et le contrepoint. En tant que compositeur il prête son talent a des séries télévisées pour des génériques comme pour des bandes originales, le dessin animé, la musique de films d’entreprise, de la chanson au jingle. Sa musique du « Bourgeois Gentilhomme » ou il revisite Lully avec humour et respect, est un petit bijou de création musicale.

La Chorégraphie : Robert Richmond
Lauréat du Conservatoire National de Paris, Robert Richmond, après une carrière de danseur, ancien assistant de Roland Petit, a dirigé ou enseigné aux plus grandes stars de la danse (Dupont, Gil, Baryshnikov…) comme aux plus grandes formations (étoiles et corps de Ballet de l’opéra de Berlin, Ballet National de Marseille, Euro ballet, solistes du San Francisco Ballet, compagnie Preljocaj)
Il a crée des chorégraphies pour l’Opéra de Marseille, l’Opéra d’Avignon, La Compagnie ballet de Lausanne et pour la Compagnie Colette Roumanoff. (Le Bourgeois Gentilhomme, Cendrillon, Le Malade Imaginaire création 2006)

Les Costumes : Katherine Roumanoff
Après sept années d’études d’art graphique à Paris, Katherine Roumanoff diplômée de l’ ESDI s’est fait un nom dans l’univers de l’enfant. Elle crée tous les costumes et toutes les affiches des spectacles de la compagnie Colette Roumanoff. Sa créativité, son humour et sa fantaisie mis au service d’un grand sens des couleurs lui ont permis d’inventer un style de costumes de scène qui entre pour une grande part dans le succès de la compagnie.

La Reine : Aurélie Bargème
Marquise du Haut-Pavé, Esthéticienne, Gertrude: Elodie Hec/ N.Knecht
Marquise du Petit-Pavé, Marie-Amélie : Joséphine Varret

Blanche Neige : Léovanie Raud/
Miroir Magique, Johnny Jones: Fabrice Fara / Eric Jetner
Marquis de Maintenant, Le Docteur, Grandes-Oreilles : Patrick Alluin
Marquis d’Issy, Pieds-Légers : Eric Jetner/
Le Quendira-t-on, Oeil-de-Lynx : Julien Balageas/David Thénard

Au piano : Nicolas Ducloux
Aux percussions : Pierre Gourier

« Plus belle que toi » a reçu le soutien de la Ville de Saint Rémy les Chevreuse, du Conseil général des Yvelines du Fonds de création lyrique et de l’Adami.

Source: Urban RP au nom de La Compagnie Colette Roumanoff




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !