Pandémie grippale : maintenir le lien avec l’école



TROIS MOIS DE PROGRAMMES RADIOPHONIQUES ET TELEVISUELS
En cas de fermeture des établissements scolaires dans le cadre du plan antigrippe A / H1N1, le Plan de Continuité Pédagogique prévoit la diffusion par France 5 et France Culture de programmes télévisuels et radiophoniques destinés à maintenir un lien pédagogique avec les élèves.

Réalisé par le Centre national de documentation pédagogique [CNDP] à la demande du ministère de l’Éducation nationale, ce plan comporte 264 heures de programmes télévisuels et 288 heures de programmes radiophoniques, soit trois mois de programmes scolaires mis en sons et en images.

Toutes les disciplines, du cycle 2 au lycée
Le contenu de ces programmes est issu, pour la grande majorité, du fonds audiovisuel du CNDP et du réseau des Centres régionaux de documentation pédagogique [CRDP].

L’Inspection générale, entourée d’un groupe d’enseignants de la discipline, a sélectionné les documents les plus pertinents par rapports aux programmes scolaires. Le plan se présente finalement comme un programme télévisuel ou radiophonique classique, avec un
présentateur, des plateaux, des animateurs par disciplines et par niveaux.

Des diffusions quotidiennes sont prévues pour chacun des quatre niveaux : cycle 2, cycle 3, collège, lycée.

Tous les programmes sont accompagnés de pistes d’exploitations et de compléments pédagogiques expliqués par l’animateur (la formule de mathématiques à retenir, une expression clé en anglais, etc). La mise en scène se veut ludique et explicite, pour faciliter l’apprentissage et le maintien des connaissances acquises en l’absence de l’enseignant : aussi, les émissions de langues vivantes font intervenir des comédiens anglophones et germanophones à travers des séquences de questions/réponses. Des images de synthèse sont utilisées pour les programmes de sciences physiques et SVT.

Des programmes prêts à être diffusés
France 5 et France Culture ont d’ores et déjà ces programmes en leur possession, pour une réactivité immédiate en cas de fermeture des établissements. Les grilles de diffusion sont également constituées, à raison de 4 jours de programmes par semaine durant 90 jours. Un exemple pour la télévision : 50 minutes de programmes le matin pour le cycle 3, 1h20 pour le lycée ; puis 1h50 pour le collège l’après-midi, 1h20 pour le cycle 2.

Ces programmes sont destinés à assurer une continuité éducative et à maintenir un lienpédagogique dans l’hypothèse extrême d’un confinement des élèves dans leur foyer.

Source: CNDP Centre national de documentation pédagogique




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants