Marcel Marlier , disparition de l’illustrateur de Martine



Marcel Marlier s’est éteint ce mardi 18 janvier 2011, à l’âge de 80 ans.
Après un demi-siècle de collaboration, Casterman perd un dessinateur d’exception, un homme de qualité, un ami.

De l’aquarelle à l’ordinateur, cet illustrateur virtuose et passionné n’a cessé de multiplier les expériences nouvelles tout en restant fidèle à une règle fondamentale : observer avant d’inventer, dessiner d’après nature afin de voir toujours les choses, les animaux, les êtres humains en profondeur et au plus près de leur réalité. Alliant dextérité et délicatesse, réalisme et sensibilité, Marcel Marlier a construit un univers riche et singulier. Perfectionniste au savoir-faire hors du commun, il était l’un des rares illustrateurs, sinon le seul, à maîtriser aussi excellemment à la fois le portrait, l’attitude, le mouvement, le paysage, le détail documentaire et l’interprétation fictionnelle.

Martine, le personnage auquel Marcel Marlier a donné un visage, demeure une référence unique dans le monde de l’édition pour la jeunesse. Un véritable phénomène éditorial avec 60 titres et plus de 65 millions d’exemplaires vendus en langue française et 35 millions en langue étrangère.

Marcel Marlier laisse une oeuvre, qui est à la fois une extraordinaire vitrine des 50 dernières années et une vision intemporelle d’un monde merveilleux.
Conformément aux souhaits de la famille, les obsèques se sont déroulées dans la plus stricte intimité ce vendredi 21 janvier.

Biographie
Marcel Marlier naît le 18 novembre 1930 à Herseaux, commune de la Picardie belge, à proximité de la frontière française. Dès 18 ans, encore brillant étudiant dans la section des Arts Décoratifs de Tournai, il travaille pour un important éditeur de manuels scolaires.
C’est à 21 ans qu’il débute chez Casterman en illustrant des romans d’Alexandre Dumas et de Pearl Buck. Deux ans plus tard, il devient un des piliers de la collection d’albums Farandole. Il donne vie aux récits animaliers de Jeanne Cappe et Lucienne Erville, notamment.
Il enseigne le dessin à l’institut St Luc de Tournai.
En 1954, débute sa collaboration avec Gilbert Delahaye pour les aventures de martine, sa série phare qu’il enrichira jusqu’à ce jour (60 titres).
En 1969, toujours chez Casterman, il crée la série Jean-Lou et Sophie : douze titres au total, dont il est à la fois l’auteur et l’illustrateur.
En 2010, la presse unanime lui rend hommage à l’occasion de ses 80 ans. Un dessin animé mettant en scène l’univers de martine et produit par Les Armateurs est en cours de réalisation




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants