L’université de Cardiff et Merck Serono lancent une enquête internationale auprès des couples essayant de concevoir un enfant



Il s’agit de la plus grande étude jamais réalisée pour comprendre le processus décisionnel des couples d’aujourd’hui qui essayent de concevoir un enfant.

Enquête disponible en douze langues sur www.startingfamilies.com

Merck Serono, division du groupe Merck KGaA (Darmstadt, Allemagne), en collaboration avec l’université de Cardiff, annonce le lancement d’une étude internationale portant sur le processus décisionnel des couples essayant de concevoir un enfant (International Fertility Decision-Making Study), dans le but d’optimiser les programmes d’aide aux patients proposée par la société. Ce projet est également soutenu par l’International Consumer Support for Infertility (iCSi), réseau de premier plan regroupant près de 50 organisations de patients à travers le monde. Traduite en plusieurs langues, l’enquête s’adresse aux femmes et aux hommes qui essayent actuellement d’avoir un enfant, dans plusieurs pays ; en Allemagne, en Australie, au Brésil, au Canada, en Chine, au Danemark, en Espagne, aux Etats-Unis, en France, en Inde, en Italie, au Japon, au Mexique, au Royaume-Uni, en Russie et en Turquie.

<>, a déclaré le Dr Jacky Boivin de la Faculté de psychologie de l’Université de Cardiff et co-responsable de l’équipe de recherche.

<>, a ajouté le Dr Laura Bunting, de la Faculté de psychologie de l’Université de Cardiff et autre co-responsable de l’équipe de recherche.

Fereydoun Firouz, Responsable de l’Unité Fertilité et Endocrinologie Métabolique de Merck Serono a déclaré : « Des estimations mondiales suggèrent que seulement 56% des couples ayant des problèmes de fertilité sollicitent une aide médicale et que seuls 22% bénéficient d’un traitement.[1] Merck Serono est fier de s’associer avec l’Université de Cardiff dans cette initiative qui devrait contribuer à améliorer la compréhension des aspects psychosociaux et nous aider à apporter plus de soutien aux couples confrontés à des troubles de la fertilité. »

L’enquête s’adresse aux femmes et aux hommes âgés de 18 à 49 ans et qui essayent de concevoir un enfant. Elle comporte des questions sur leur santé, leurs connaissances et croyances sur la fertilité, leur expérience des services médicaux spécialisés dans les troubles de la fertilité et leur projet de faire appel à ces services. Les résultats de l’enquête seront disponibles au cours du second semestre 2010.

Références
[1] Boivin J et al, International estimates of infertility prevalence and treatment seeking: potential need and demand for infertility medical care. Hum Reprod. 2007; 22: 1506-1512
Merck Serono et les traitements des troubles de la fertilité
Leader mondial dans le domaine de la reproduction, Merck Serono est la seule société à offrir une gamme complète de médicaments destinés à traiter les troubles de la fertilité à chaque étape du cycle reproductif ainsi que des versions recombinantes des trois hormones clés du traitement de l’infertilité : GONAL-f(R) (follitropine alfa), pour stimuler les ovaires et la production d’ovules; Luveris(R) (lutropine alfa), pour stimuler le développement folliculaire chez les patientes ayant un déficit important en LH; Pergoveris(R) (follitropine alfa/ lutropine alpha), pour stimuler le développement folliculaire chez les patientes ayant un déficit important en LH et FSH; Cetrotide(R) (acétate de cétrorélix) pour prévenir l’ovulation prématurée; Ovitrelle(R) (choriogonadotropine alfa), pour faciliter la maturation du follicule et la libération des ovules; et Crinone(R) (gel à la progestérone), pour favoriser l’initiation et le maintien d’une grossesse.

À propos de Merck Serono
Merck Serono est la division de Merck KGaA (Darmstadt, Allemagne), groupe pharmaceutique et chimique mondial, spécialisée dans les médicaments de prescription innovants. Merck Serono, dont le siège est basé à Genève (Suisse), recherche, développe, produit et commercialise des petites molécules et produits biopharmaceutiques innovants visant à répondre à des besoins médicaux non satisfaits. EMD Serono opère aux Etats-Unis et au Canada via deux filiales juridiquement indépendantes.
Merck Serono met à la disposition des patients des médicaments de premier plan dans les domaines de l’oncologie (Erbitux(R), cetuximab), de la sclérose en plaques (Rebif(R), interféron-bêta 1a), de la médecine de la reproduction (Gonal-f(R), follitropine-alfa), des troubles endocriniens et métaboliques (Saizen(R) et Serostim(R), somatropine ; Kuvan(R), dichlorhydrate de saproptérine) et cardio-métaboliques (Glucophage(R), métformine ; Concor(R), bisoprolol ; Euthyrox(R), levothyroxine). Ces produits ne sont pas disponibles sur tous les marchés.
Avec un investissement annuel de plus d’un milliard d’euros en R&D, Merck Serono s’est engagé à poursuivre la croissance de ses activités dans des domaines thérapeutiques spécialisés tels que les maladies neurodégénératives, l’oncologie, les troubles de la fertilité et l’endocrinologie, ainsi que dans de nouveaux domaines thérapeutiques émergeant de notre R&D tels que les maladies auto-immunes et inflammatoires.

À propos de Merck
Merck est un groupe pharmaceutique et chimique mondial, dont les ventes se sont élevées à 7,7 milliards d’euros en 2009. Fort d’une histoire qui a commencé en 1668, Merck construit son avenir grâce à ses 33 000 employés répartis dans 61 pays. L’une des clés de sa réussite tient au sens de l’innovation de ses employés. Les activités de Merck sont contrôlées par la société Merck KGaA, dont le capital est détenu à hauteur d’environ 70% par la famille Merck et à hauteur d’environ 30% par des actionnaires extérieurs. L’ancienne filiale américaine Merck & Co. a été exproprié en 1917, et n’a depuis plus aucun lien avec le groupe Merck KGaA.

Pour obtenir des informations complémentaires, veuillez consulter les sites http://www.merckserono.net ou http://www.merck.de

Source: PRNewswire au nom de Merck Serono




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants