L’Assemblée générale de l’UNICEF France, placée sous le signe des urgences



L’Assemblée générale annuelle de l’UNICEF France, qui s’est déroulée les 4 et 5 juin 2010 à Toulouse, était placée sous le signe des urgences, avec l’intervention de Thomas Davin, responsable des urgences pour l’UNICEF. Après être revenu sur le rapport Action humanitaire 2010 qui met en lumière 28 contextes d’urgence, Thomas Davin a exposé les urgences et leur impact sur les enfants du Moyen-Orient, région dont il est responsable. Il a détaillé la complexité des situations des pays, tels que l’Iran, les Territoires palestiniens occupés, le Yémen mais aussi le Soudan qui vient en tête des urgences nécessitant le plus de ressources. Il a également expliqué les principales raisons de l’augmentation du nombre de situations d’urgence : le changement climatique, l’instabilité économique mondiale et le changement de nature des conflits ont des conséquences dramatiques sur la vie de millions de personnes. « En 2009, on estime qu’1 milliard de personnes avaient faim, dans le monde. C’est 100 millions de plus qu’en 2008 », a-t-il indiqué.

Cette assemblée a aussi accueilli Françoise Gruloos, responsable du bureau Unicef d’Haïti, venue témoigner de la situation du pays après la catastrophe du 12 janvier dernier. Elle a évoqué les difficultés rencontrées par les acteurs humanitaires sur le terrain. « Ces derniers jours, nous avons déblayé une école et nous avons retrouvé 50 corps d’enfants devant les yeux de leurs parents qui attendaient pour voir les corps de leurs enfants disparus. Vous pouvez imaginer comme tout cela est difficile », a-t-elle raconté. Elle a décrit les actions de l’UNICEF en faveur de l’accès à l’école pour tous les enfants. « La reconstruction des écoles est maintenant devenue une réalité, ce qui nous donne un immense espoir pour l’avenir des enfants. »

Cette intervention a été l’occasion de revenir sur la campagne nationale lancée par l’UNICEF France pour aider au retour à l’école de tous les enfants haïtiens. « Construire un nouvel Haïti, où tous les enfants pourront aller à l’école dépendra de l’engagement de tous. Il doit s’inscrire dans la durée et sur le long terme pour donner aux enfants de ce pays la chance de retrouver ou de trouver rapidement le chemin de l’école », a indiqué Jacques Hintzy, Président de l’UNICEF France.

Il a également rappelé le montant net des dons collectés en 2009 : « Malgré la crise économique qui a frappé de plein fouet les efforts de collecte en 2009, l’UNICEF France a contribué à hauteur de 41,4 millions d’euros aux programmes de l’UNICEF dans le monde. »

Par ailleurs, Michèle Barzach, Ministre de la santé et de la famille entre 1986 et 1988 et Jean-Claude Bailly, Président-Directeur Général du groupe La Poste ont été élus et rejoignent le Conseil d’administration de l’UNICEF France.

source: UNICEF




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants