La 18ème Semaine du Goût a été inaugurée par Michel Barnier, à l’occasion d’une Leçon de Goût géante



« Le goût c’est une expérience sensorielle, commente Michel Barnier le Ministre de l’Agriculture et de la Pêche. C’est aussi un apprentissage, on apprend à reconnaître les saveurs, et un patrimoine, car il y a des goûts que l’on veut transmettre ». Arrivé, vers 15 heures, le 16 Octobre, au Pavillon Royal du Bois de Boulogne, le Ministre inaugurait la 18ème Semaine du Goût avec 180 élèves venus de région parisienne et de province, assister à une Leçon de Goût géante. Fondu dans la masse des enfants, M. Barnier les a accompagné à travers les 6 ateliers organisés par l’équipe de la Semaine du Goût : Atelier Primeur, Atelier Boucherie, Atelier Boulangerie, Atelier Fromagerie, Atelier Chocolaterie et Atelier Poissonnerie.

La Leçon de Goût géante n’a pas dérogé à la règle et à l’instar des Leçons de Goût traditionnelles, elle s’est reposée sur des valeurs d’éducation au goût, de transmission, de partage, d’apprentissage de l’équilibre alimentaire. « Pour être en pleine forme, continue M. Barnier, il faut manger des fruits et des légumes tous les jours. Mais des fruits et légumes de saison car c’est pendant la saison qu’ils sont les meilleurs ».

Il s’agit également de se faire plaisir en diversifiant au maximum l’alimentation quotidienne quel que soit le produit. « Pour nous boulangers, insiste Sébastien Lohezic, la base de l’éducation des enfants est de leur présenter la grande variété de pains qui existe et par là, de les inciter à goûter chaque jour ou en tout cas régulièrement un pain différent. »

Aujourd’hui, des centaines d’agriculteurs, producteurs et artisans des métiers de bouche se mobilisent auprès de la quasi totalité des académies (88) pour animer les 6000 Leçons de Goût destinées aux élèves de CM1 et CM2. « Notre agriculture a du goût et des couleurs et sans les agriculteurs, conclut le Ministre, il n’y a pas de modèle alimentaire français ». Pour tous, l’expérience de cette Leçon de Goût géante restera positive. « Nous avons appris plein de choses, raconte Joseph, un élève d’une classe de CM1 venu de Rouen. Je ne savais pas que l’on fabriquait du chocolat à partir d’un fruit qui s’appelle la cabosse, ni qu’il fallait 12 heures pour préparer une bonne baguette !»

Très réceptifs, les enfants, s’ils étaient collés sur certaines questions posées par les professionnels, ont aussi fait preuve d’une certaine connaissance de base. « Ils savent par exemple que pour avoir de la bonne viande, il est nécessaire de donner une alimentation de qualité à nos bêtes, commente Jean-Marie Boeglin, éleveur de Charolaises en Seine-et-Marne. Force est de constater qu’ils ont les bases, à nous de préserver et de développer leur goût des bonnes choses. »

Depuis 17 ans, des millions d’enfants ont ainsi eu la chance de bénéficier dans leur classe d’une Leçon de Goût, grâce à un kit pédagogique élaboré avec le Scérén-CNDP (Centre National de Documentation Pédagogique).
« Fête plaisir, invitez-vous à la 18ème Semaine du Goût », telle est l’invitation lancée aux Français en ce premier jour de la Semaine du Goût, avec cette Leçon de Goût géante. Une invitation au plaisir, à cuisiner soi-même… et à faire la fête !
Initiée par Jean-Luc Petitrenaud et la Collective du Sucre, rejoints depuis par de nombreux partenaires comme le CIV et Champion, la Semaine du Goût donne l’occasion depuis 1990 à petits et grands, professionnels et grand public, de se retrouver pour découvrir, apprendre, former, s’initier aux richesses du patrimoine culinaire français, tout en s’inscrivant dans la valorisation de comportements alimentaires équilibrés. Depuis 2003, elle est placée sous le Haut Patronage du ministère de l’Agriculture et de la Pêche.

Source: Venise RP au nom de la semaine du goût




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !