« JOURNÉE DE L’INDIGNATION CONTRE LA PSYCHANALYSE APPLIQUÉE A L’AUTISME » – MANIFESTATION NATIONALE



Dans la continuité de ses actions de défense des droits des enfants autistes et pour la reconnaissance de l’autisme, VAINCRE L’AUTISME organise la Journée de l’Indignation contre la psychanalyse appliquée à l’autisme. Cette manifestation nationale se déroulera à Paris devant le Ministère des Affaire sociales et de la Santé le 30 octobre 2013.

UNE EXCEPTION FRANCAISE…

Alors qu’un consensus international existe sur l’inefficacité de la psychanalyse dans le traitement de l’autisme, en France, les prises en charge institutionnelles continuent de s’y référer. Cette vision psychanalytique de l’autisme est une exception française, figée dans un système archaïque et verrouillée par la psychiatrie française. Les batailles idéologiques continuent de faire rage autour de la gestion de l’autisme, pourtant la simple prise en considération des avancées scientifiques internationales suffit à conclure, comme l’a fait en mars 2012 la Haute Autorité de Santé, à la non-pertinence des interventions fondées sur les approches psychanalytiques dans le traitement de l’autisme.

Ces prises en charge sont non seulement inadaptées mais aussi nocives, puisqu’elles ne permettent pas la progression des enfants, ne prennent pas en compte leurs besoins spécifiques et ne reconnaissent pas l’autisme dans sa réalité. Comment malgré de nombreux rapports nationaux et internationaux et devant les témoignages constants de familles désœuvrées face aux traitements psychanalytiques, la France persiste à maltraiter de nombreux enfants ?

DENONCÉE PAR LA COMMUNAUTÉ SCIENTIFIQUE INTERNATIONALE

Le Comité Scientifique de VAINCRE L’AUTISME, composé de Docteurs, Chercheurs, Psychiatres et Neuropédiatre internationaux, se mobilise et prend position sur la psychanalyse dans un document officiel que nous publierons le mercredi 30 octobre à l’occasion de la Journée de l’Indignation.

DES FAMILLES INDIGNÉES…

Les enfants autistes de France ont droit à des traitements efficaces et en cohérence avec les avancées de la recherche. Si la France prend enfin en compte les données médicales et scientifiques actuelles, elle donnera aux enfants autistes la chance de se développer, de devenirs des adultes autonomes, acteurs de la société et non à sa charge. L’Etat à son rôle à jouer.

C’est pourquoi nous appelons à une mobilisation nationale auprès des familles touchées par l’autisme, auprès des citoyens sensibilisés, des professionnels de santé, des associations, des médias… pour porter au plus haut nos revendications contre la psychanalyse appliquée à l’autisme, pour que des mesures coercitives soient prises.




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants