Gérer la séparation avec son enfant en colo



Inquiet de laisser partir son enfant en colonie de vacances ? La séparation durant quelques semaines est souvent synonyme d’inquiétudes tant pour les parents que pour les enfants.

Okaya, organisateur de vacances pour enfants depuis 21 ans, fait part de son expérience pour aider les parents à franchir le cap et nous livre les impressions d’un jeune reporter et de sa mère.

Interview de Charly Palermo,
Directeur pédagogique et psychologue chez Okaya

« Est-il utile pour un Enfant de faire l’experience de vacances loin de ses parents ? »

Une colonie de vacances, c’est avant tout un temps de vie unique qui permet à l’enfant de s’exprimer hors du contexte familial, mais également dans tous les aspects de la vie quotidienne, qu’elle soit sportive, artistique ou ludique.
L’activité, c’est tout ce qui permet à un enfant de s’exprimer, de créer, et donc de grandir. Ces activités en colonie vont développer chez l’enfant ses capacités intellectuelles, sensorielles, physiques et créatrices. Loin de ses parents, l’enfant sera aussi amené à trouver une place, SA place dans un groupe et dans « la communauté du centre ». Il deviendra alors un individu à part entière en exprimant à la fois son bien-être mais pourquoi pas son désaccord. Fort de tous ces points abordés, alors je dis oui à cette expérience qui va lui permettre d’être avant tout lui-même.

« a partir de quel age puis-je l’inscrire en colonie et pour quelle durée ? »

L’histoire nous montre qu’il n’y a pas de règle précise à cette question. Si l’enfant exprime l’envie de partir en colonie alors laissez-le vivre cette aventure. Acceptez qu’il vous « abandonne » pour une courte durée, il sera très bien pris en charge avec des animateurs compétents et à l’écoute. L’enfant a besoin de se confronter à des expériences nouvelles en dehors de la sphère familiale. Quant à la durée, l’idéal pour une « courte séparation » est de 8 à 14 jours selon l’âge de l’enfant. Et puis il faut le dire, c’est une pause bienvenue pour les parents également.

« doit-on inciter un Enfant a partir même s’il ne le souhaite pas ? »

Il est toujours compliqué pour des parents de se mettre en colère auprès de son enfant qui ne souhaite pas partir. Si l’enfant résiste, que quitter le contexte familial l’inquiète fortement, alors il ne faut pas insiter. Vous devez tout de même prendre le temps de comprendre pourquoi ce refus : peut-être lui avez-vous transmis votre propose peur de vous séparer de lui. Je recommande aux parents de choisir le séjour correspondant aux sensibilités de l’enfant (un sport, une activité spécifique), je vous encourage à feuilleter la brochure avec l’enfant pour qu’il puisse lui aussi s’approprier et peut-être se projeter dans cette colonie grâce notamment aux photos et au texte.

« comment rester en contact avec lui sans le perturber ? »

Les enfants et les parents vivront mieux cette séparation si des relations s’établissent pendant le séjour. C’est avant tout à l’équipe pédagogique de comprendre l’importance de cette relation. Le téléphone est déconseillé pour les parents car il s’effectue souvent pendant le repas et peut provoquer très vite, une fois la conversation terminée, le petit coup de blues qui se propage au sein du groupe. Nous avons de nouvelles techniques de communication, comme les mails, point phone ou blogs, ce dernier permettant de voir son enfant en photo pendant des animations et de pouvoir envoyer un message. Mais le courrier reste tout de même un support vraiment important pour un enfant. Peu importe son âge, l’essentiel c’est que pendant un court instant, l’enfant décide de consacrer un peu de son temps en vacances pour donner des nouvelles à ses parents et/ou sa famille. Parmi tous ces outils qui permettent de rester en contact, je pense sincèrement que l’on peut procurer un bonheur immense et bien plus authentique à un enfant lorsque celuici reçoit une lettre, et constate, sans virtualité, que ses parents pensent à lui malgré la distance…

A PROPOS D’OKAYA :
En 21 ans, Okaya, la marque de jeunesse VVF Villages, est devenue un organisateur de vacances de confiance. En 2011, ce sont près de 14 700 jeunes qui ont pu découvrir ou redécouvrir ses séjours.
Le projet pédagogique d’Okaya repose sur la découverte de lieux nouveaux, des autres et de soi-même.
Parce que l’exemple est la meilleure pédagogie, Okaya applique les bonnes pratiques environnementales au quotidien (réduire les déchets, respecter le tri sélectif, maîtriser la consommation d’eau et d’énergie).
Enfin, la Charte de Qualité Okaya repose sur l’engagement de la sécurité des enfants et adolescents avec une équipe d’animateurs formés, dynamiques et compétents.
INFORMATIONS – RÉSERVATIONS : 0 825 889 888 (0,15 /min) ou 01 55 01 39 95 –




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !