Financement de la branche famille



Au lendemain du sommet social, le financement de la protection sociale et le coût du travail sont désormais au coeur du débat.
Supprimer les cotisations sociales patronales de 5,4% (finançant la branche famille) et les remplacer par d’autres recettes ne sont pas sans conséquence.

C’est remettre en cause le financement principal de cette branche. En 2011, le budget de la branche famille s’élevait à 52.4 milliards d’euros. Ses recettes provenaient à :

– 65% des cotisations sociales (soit 33.8 milliards d’euros),
– 33% des impôts et taxes affectés (17.2 milliards d’euros) dont 17.5% de CSG.

La nouvelle assiette produira-t-elle les mêmes montants de recettes ? Remettre en cause le financement, c’est remettre en cause la politique familiale de notre pays !
Se pose aussi la question de la gestion de la branche : quelle sera la légitimité des syndicats pour la gérer si elle est financée par l’impôt ?

Familles Rurales est ouvert à la réflexion sur le financement de la protection sociale. Mais cette dernière ne doit pas se dérouler dans la précipitation et sans les Mouvements familiaux. Elle doit garantir un financement pérenne, dédié à la branche famille, sans pour autant diminuer le pouvoir d’achat des familles.

Financement de la branche famille : 65% de son budget en suspens




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants