Enseignement : le tout numérique cache la défaillance du système éducatif (CFE-CGC)



Enseignement Le « tout numérique » à l’école !

Certains militent pour le «tout numérique» à l’école prétextant que, pour intéresser les élèves actuels il faille impérativement faire des cours ludiques passant par ces techniques modernes. Aussi proposent-ils de dépenser encore plus pour former les enseignants au numérique et pour équiper l’ensemble des établissements scolaires en tablettes, tableaux, ordinateurs, et autres…

Le SYNEP CFE-CGC, syndicat national de l’enseignement privé CFE-CGC, se demande si, dans l’état actuel de la situation de notre enseignement, la revendication n’est pas un leurre pour masquer l’incompétence (assumée ?) de nos dirigeants à définir une politique cohérente ! Si besoin en était, la preuve est dans l’indigence des programmes électoraux présidentiels, en la matière !

La défaillance du système éducatif français est-elle réellement à chercher dans l’absence du «tout numérique» ? Lorsqu’on voit :
-que nombre de maîtres sont mis en présence d’élèves sans avoir eu de formation pédagogique ne serait-ce que rudimentaire, est-ce en rapport avec le «tout numérique» ?
-que les élèves n’ayant pas acquis les connaissances requises au cours de certains cursus scolaires se retrouvent avec leurs camarades, à ramer et à se désintéresser de cours auxquels ils ne comprennent plus grand chose, les années d’après, est-ce en rapport avec le «tout numérique» ?
-que, d’année en année, les programmes scolaires se réduisent comme peau de chagrin afin que les élèves en difficulté, n’ayant pas assimilé grand-chose au cours de leur scolarité, aient encore des chances d’obtenir leurs diplômes, est-ce en rapport avec le tout numérique» ?
-que, suite aux exigences scolaires laxistes à répétition, on doive demander un bac+5 aux futurs enseignants en primaire ou en collège afin qu’ils aient un niveau de connaissances au moins équivalent à ce que l’on demandait à leurs ainés, jadis, est-ce en rapport avec le «tout numérique» ?

Le « numérique » est certes un outil non négligeable, mais que l’on commence par définir une politique cohérente en matière d’enseignement, de pédagogie, de contrôle des connaissances et de délivrance des diplômes ! Ensuite on constatera que le «tout numérique» ne s’impose pas plus que le «tout dans les livres» de l’après Gutenberg !




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !