DU 8 AU 14 FEVRIER 2016, C’EST LA SEMAINE NATIONALE DE L’HYGIENE NASALE



Cette année, cette 2ème édition sera digitale, avec le lancement d’un serious game pour sensibiliser petits et grands à l’importance de l’hygiène nasale et à ses bonnes pratiques.

Parce que tout au long de l’année, les occasions d’agressions du nez sont multiples -entre infection rhino-pharyngée, pollen, pollution, asséchements, congestion nasale, nez qui coule, gorge irritée- Marimer organise pour la 2e année cette semaine d’information et de sensibilisation aux bonnes pratiques.

Deux principaux temps forts sont prévus avec la mise en ligne d’un serious game drôle et ludique, destiné à toute la famille d’un site internet éphémère dédié.

 

Un serious game pour apprendre en s’amusant

Drôle et pédagogique, le jeu met en scène un personnage attachant prénommé Atchi, qui évolue dans à la maison (en ville en hiver et à la campagne au printemps). Il est confronté à différents types d’agressions (acariens, poussière, poils d’animaux, pollen, pollution, etc.) qui provoquent des rhumes et des rhinites allergiques.

Chaque univers est composé de 3 niveaux dont la difficulté va en croissant, le but étant de relever des défis en chassant les allergènes et en éliminant les facteurs de risques. En jouant, les enfants et les parents peuvent mieux comprendre l’hygiène nasale et s’approprier les bons gestes, tant préventifs que curatifs.

 

L’hygiène nasale, une pratique qui se raréfie avec l’âge

Une étude* constate que seulement 50 % des Français se lavent le nez en cas de rhume ou d’allergie et que 20 % mettent en œuvre des gestes d’hygiène nasale en dehors d’éventuels troubles ORL.

En outre, si 82 % des bébés âgés de 0 à 3 ans bénéficient d’un nettoyage du nez, ils ne sont plus que 71 % entre 3 à 6 ans. Cette mesure préventive est abandonnée progressivement par les parents à mesure que l’enfant grandit et arrive à se moucher, plus ou moins bien, tout seul.

 

Intérêts d’une bonne hygiène nasale pour la santé

Pour autant, face au développement de la pollution et des contraintes de la vie en collectivité, nettoyer régulierèment les fosses nasales est tout aussi primordial que le brossage quotidien des dents, la zone oreille-nez-gorge formant un ensemble qui communique. Et le docteur Benoit Lamblin Oto-Rhino-Laryngologue d’ajouter qu’« une bonne hygiène nasale permet de se débarrasser des particules captées et filtrées par le nez, mais aussi des allergènes responsables de la congestion nasale et des écoulements. Ces lavages renforcent l’immunité locale nasale par l’apport complémentaire d’oligo-éléments et contribuent ainsi à limiter le risque d’infections ORL, tels que le rhume ou les surinfections. »

08

Les bons gestes au quotidien

Pour opérer un nettoyage efficace, il faut :

  • introduir délicatement l’embout sécurité dans la narine ;
  • exercer une pression sur l’embout ;
  • laisser s’écouler l’excédent de la solution qui doit entraîner les mucosités, puis moucher l’enfant ;
  • rincer l’embout à l’eau chaude et l’essuyer ;
  • renouveler l’opération dans l’autre narine.

 

En conclusion, les enfants n’aiment pas, les parents non plus, mais le faire quotidiennement est bon pour la santé !

 

 

* Enquête réalisée par Ipsos auprès d’un échantillon national représentatif de 1 000 Français âgés de 18 à 65 ans, interrogés en ligne du 10 au 20 décembre 2014.



NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !