2es Assises Nationales de la Petite Enfance rn> 5 et 6 novembre 2009 A l’Usine, Plaine-Saint-Denis




Avec un taux de natalité record en France, l’accueil des tout-petits devient un enjeu de plus en plus urgent pour nos élus. Pour y remédier, l’Etat a annoncé au printemps dernier la création de 200.000 nouvelles places d’accueil pour la petite enfance d’ici les trois prochaines années. L’objectif est d’augmenter rapidement la capacité d’accueil des moins de 3 ans, tout en maintenant la qualité d’accueil actuelle.
Qu’en pensent les élus ? Comment développer l’offre de garde ? Quelles sont les expériences les plus innovantes à l’échelle européenne ? Afin de réunir les professionnels de la petite enfance et les collectivités concernées, IDEAL Connaissances et son Réseau Petite Enfance organisent la seconde édition des Assises nationales de la petite enfance. En partenariat avec le Conseil général de Seine-Saint-Denis, cet événement attend 400 participants les 5 et 6 novembre prochains à la Plaine-Saint-Denis.

www.assises-petite-enfance.com

La qualité d’accueil de la petite enfance : un sujet essentiel

Au-delà d’un simple enjeu quantitatif, les élus et les professionnels en charge de la petite enfance ne perdent pas de vue l’exigence de qualité en termes d’accueil qu’attendent les parents. Selon le territoire, il faut en effet s’adapter aux besoins des citoyens, tout en respectant les conditions d’accueil des jeunes enfants. En milieu rural, à cause de l’isolement géographique de certaines populations, des relais d’assistance maternelle itinérants (RAM) ont vu le jour, en parallèle d’autres nouvelles structures innovantes.
En milieu urbain, les difficultés sont plus d’ordre économique et social. Dans ce cas, les mesures adaptées notamment aux horaires parfois compliqués des familles sont très appréciées. La thématique « qualité » sera au coeur de ces Assises : qualité de l’offre éducative, qualité et diversité des structures d’accueil, prise en charge adaptée du handicap, intégration des parents à la vie des structures (co-éducation)… 9 séances de travail seront consacrées à ces différents sujets.

Gestion et gouvernance : la politique « petite enfance » de demain

Les évolutions de notre société imposent aux collectivités de s’adapter en permanence, y compris en ce qui concerne la gestion de la petite enfance. Comment donc assurer et organiser l’accueil des jeunes enfants ? Exigence de réactivité, demande de mixité sociale, accueil de la diversité sont autant de paramètres que les élus devront prendre en compte. Mais le principal défi est de pallier le manque de coordination entre les différents acteurs de la petite enfance : le Secrétariat d’Etat à la Famille, les CAF*, les collectivités, et les associations.
Comment regrouper au mieux leurs différentes compétences ? La
séance plénière qui clôturera ces Assises concernera justement les nouvelles formes de gouvernance à mettre en place dans les prochaines années.
* CAF= Caisse d’Allocations Familiales

Source : Ideal Connaissances




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants