VACCIN GRIPPE H1N1 et ALLERGIE à l’OEUF



QUESTIONS des patients allergiques vis-à-vis du Vaccin contre la Grippe H1N1 : les RÉPONSES de la Société Française d’Allergologie

Les Français continuent d’être nombreux à interroger leurs médecins
généralistes, pédiatres, allergologues… sur la vaccination contre la grippe H1N1.
Afin de répondre à ces questions, la Société Française d’Allergologie
demande la collaboration des médias pour relayer les informations
suivantes :

1 – Doit-on se faire vacciner contre la Grippe H1N1 ?
La vaccination contre la grippe H1N1 est très importante au niveau de la population pour limiter l’épidémie. Pour un individu donné, à ce jour, le rapport bénéfice/risque de la vaccination est très en faveur de la vaccination, quel que soit le vaccin utilisé.

2 – Doit-on se faire vacciner quand on est asthmatique ?
La vaccination contre la grippe saisonnière est conseillée aux personnes asthmatiques qui nécessitent un traitement quotidien pour leur asthme, car celui-ci peut s’aggraver en cas de grippe. Il faut donc leur recommander de se faire protéger par la vaccination.
Le conseil est le même pour le vaccin protégeant contre la Grippe H1N1 : les asthmatiques doivent le faire pratiquer. Ceci est d’autant plus nécessaire que les études récentes montrent que les asthmatiques représentent un groupe à risque pour les formes sévères de la grippe H1N1.
Toutefois comme pour toute vaccination, en cas de maladie concomitante ou de déséquilibre de l’asthme il faut d’abord traiter ces symptômes et vacciner un patient stabilisé.
Un délai de 3 semaines est nécessaire entre la vaccination contre la grippe saisonnière et la grippe H1N1.

3 – Peut-on se faire vacciner contre la Grippe H1N1 si on est allergique à l’oeuf et/ou aux protéines de poulet ?

A – si l’enfant (ou l’adulte) consomme habituellement – sans réaction allergique – de l’oeuf et/ou du poulet (ou des aliments en contenant) sous quelque forme que ce soit, le vaccin est possible sans crainte.

B – si l’enfant (ou l’adulte) a déjà eu une réaction allergique grave à l’oeuf – et/ou au poulet – du type choc anaphylactique pour des doses infimes d’oeuf – et/ou de poulet – ingérées (ce qui est très rare) seul le vaccin « CELVAPAN » doit être utilisé contre la Grippe H1N1. Le CELVALPAN est identique aux autres vaccins contre la Grippe H1N1, mais il est le seul des quatre vaccins autorisés à ne pas avoir été cultivé sur des cellules embryonnaires de poulet.

En cas de doute, la SFA conseille de demander avis à un allergologue.

4 – Et en cas d’allergie au poisson ?
Pour les allergiques au poisson, il n’y a pas de problème connu avec les adjuvants.

Source : Marie-Caroline LAFAY au nom de le Société Française d’Allergologie




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants