Une enquête Ipsos révèle des problèmes d’audition chez les jeunes accros de musique amplifiée



Le capital auditif des jeunes est-il en danger ?
Le bruit excessif et la musique amplifiée au banc des accusés ?

Les derniers chiffres révélés par la nouvelle enquête Réunica- Ipsos-JNA à la veille de la 15e Journée Nationale de l’Audition du 8 mars prochain sont éloquents. Les jeunes pointent du doigt des risques réels auxquels ils sont exposés, mais pour autant, ne font rien lorsqu’ils constatent que leur capital auditif est réellement menacé. Décryptage chiffres à l’appui.

L’écoute de la musique reste le passe-temps incontournable
> 69% des jeunes de 13 à 25 ans écoutent quotidiennement de la musique sur leur lecteur Mp3, chaîne hifi, PC ou Smartphone…

> 67 % d’entre eux l’écoutent jusqu’à 4 heures par jour régulièrement.

Paradoxe : presque tous ont pourtant conscience du danger
> 96 % des jeunes sondés reconnaissent que le bruit et la musique peuvent avoir des effets néfastes sur leur système auditif.

4 jeunes sur 10 concernés par des troubles auditifs
> 43% d’entre eux ont déjà ressenti des douleurs, bourdonnements ou parfois perte brusque d’audition suite à une exposition sonore élevée.

On attend que ça passe…
> 8 % seulement disent avoir consulté un médecin suite à des troubles auditifs et 74 % d’entre eux ont « attendu que ça passe… ».

La prévention oui, mais à l’école
En matière d’information et de prévention, les jeunes considèrent que c’est à l’école qu’ils doivent être informés des dégâts potentiels que pourrait causer leur passion de la musique écoutée à trop hautes doses.

Les résultats détaillés de l’Enquête Réunica-Ipsos-JNA sont sur notre site :
http://www.journee-audition.org/pdf/ENQUETE-CAPITAL-AUDITIF-DANGER.pdf




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !