Coartem(R) Dispersible, le premier ACT* Dispersible pour enfants, est lancé cette semaine en Afrique par Novartis et par Medicines for Malaria Venture



* Des événements régionaux sont prévus cette à Dar es Salaam, à Dakar, et à Maputo

* Projet fondé sur le succès de Coartem(R), le médicament le plus distribué de Novartis avec plus de 215 millions de traitements fournis sans but lucratif

* Au goût sucré et facile à administrer Coartem(R) Dispersible offre des taux de guérison de plus de 97 % pour les cas non compliqués de paludisme pédiatrique

* Coartem(R) Dispersible est le résultat d’une collaboration public/privé unique entre Novartis et l’organisation à but non lucratif Medicines for Malaria Venture

Novartis et Medicines for Malaria Venture (MMV) ont annoncé aujourd’hui le lancement africain de Coartem(R) Dispersible. Coartem(R) Dispersible est le résultat d’une collaboration public/privé unique entre Novartis et l’organisation à but non lucratif Medicines for Malaria Venture (MMV). L’annonce a été faite le 17/02/2009 à Dar es Salaam au commencement d’une semaine d’événements marquant le lancement de Coartem(R) Dispersible, avec des manifestations régionales au Mozambique et au Sénégal.

Chaque année, on compte dans le monde presque un million de décès imputables au paludisme(1). Neuf décès sur dix imputables au paludisme affectent l’Afrique sub saharienne et la vaste majorité des décès du paludisme touchent les enfants. En Afrique, un enfant meurt du paludisme toutes les trente secondes(2).
Jusqu’à présent les prestataires de santé et les parents devaient écraser des comprimés antipaludiques amers et les faire avaler aux enfants. Grâce aux comprimés Coartem Dispersible les parents peuvent proposer un médicament antipaludique au goût sucré que les enfants acceptent plus facilement ce qui par conséquent garantit qu’ils reçoivent des doses complètes et efficaces.

<>, explique le Dr Daniel Vasella, président du conseil d’administration et PDG de Novartis. <>
Une étude clinique du Dr Salim Abdulla du Ifakara Health Institute en Tanzanie, et publiée dans le Lancet a montré que Coartem Dispersible fournit un taux de guérison élevé de 97,8 %, ce qui est comparable à Coartem (98,5%). Les investigateurs ont aussi indiqué que son profil d’innocuité est bon(3).

<>, déclare le Dr Chris Hentschel, PDG de Medicines for Malaria Venture. <>

Le lancement de Coartem Dispersible consiste en une semaine d’événements régionaux dans toute l’Afrique consacrés au traitement, à la prévention et à l’éradication du paludisme. Des événements consacrés à Coartem Dispersible sont organisés à Dar es Salaam le 16 février, à Maputo le 19 février et à Dakar le 20 février.

Coartem Dispersible s’appuie sur la réussite extraordinaire de Coartem (artemether/lumefantrine 20 mg/120 mg), le principal ACT utilisé en Afrique. Depuis 2001, dans le cadre d’une collaboration unique avec des organisations internationales, Novartis a fourni, sans profits, plus de 215 millions de traitements à base de Coartem à l’intention du secteur de la santé publique des pays en voie de développement subissant un paludisme endémique. Grâce à des gains de productivité et une demande croissante pour Coartem, Novartis a été en mesure de réduire son coût afin de le rendre plus accessible aux victimes du paludisme. Après avoir presque réduit de moitié son prix depuis son lancement, le coût moyen d’un traitement complet est de 0.80 USD. Pour les patients les plus jeunes, un traitement complet coûte seulement 0,37 USD par l’intermédiaire du secteur public.

Dans le cadre de son engagement continu aux côtés des patients et des prestataires de santé, Novartis et MMV proposent aussi des programmes éducatifs de gestion des cas de paludisme, qui comprennent des formations pratiques du personnel soignant, des manuels de formation adaptée et des emballages faciles à utiliser pour garantir que Coartem Dispersible est correctement utilisé et pour améliorer l’observance des patients. Comme Coartem, Coartem Dispersible sera fourni au secteur public sans profits, afin de venir en aide aux personnes les plus démunies des pays en voie de développement.
En plus de Swissmedic, Coartem Dispersible est autorisé par 17 organismes réglementaires en Afrique. Ces organismes représentent les pays suivants : Bénin, Burkina Faso, République démocratique du Congo, Gabon, Ghana, Guinée, Côte d’Ivoire, Kenya, Madagascar, Mali, Mauritanie, Niger, Nigeria, Sénégal, Tanzanie, Togo et Zambie.

Lire la suite

Source : PRNewswire au nom de Norvatis




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !