Comment aménager une salle de classe flexible pour créer des micro-espaces adaptés à l’enseignement d’aujourd’hui ?



 A l’heure de certains niveaux de classes dédoublées et aux ateliers et activités variés, la salle de classe en configuration classique de plusieurs rangées face au tableau et qui s’étirent dans la profondeur de l’espace n’a plus cours au profit le plus souvent d’un aménagement en ilot, en étoile ou en U.

Exit les tables, bureaux ou pupitres inclinés d’écolier en chêne avec un trou pour poser l’encrier en céramique blanc en haut à droite et l’emplacement légèrement en creux pour déposer le crayon à papier et le porte-plume qui étaient encore les deux outils d’écriture en vigueur jusque dans les années 1970 ! Aujourd’hui le mobilier scolaire a évolué : les tables sont plates et plus grandes, possèdent un piétement métallique coloré et sont conçus dans des matériaux plus facile à entretenir.

Plusieurs espaces définis

Le matériel de classe flexible et la disposition est étudiée de façon ergonomique par les professeurs des écoles d’enseignement maternel et primaire de façon à inclure des espaces fonctionnels de travail, de vie et de rangement que les élèves pourront facilement utiliser au quotidien.

Clairement définis pour que les écoliers puissent rapidement se les approprier, les différents espaces sont adaptés à tous les types de pédagogie.

Un espace de travail autonome

Que l’élève y vienne pour travailler en autonomie n’est pas synonyme de récréation ou d’absence de règle ! Cette partie de la classe compte des tables, des assises parfois différentes des chaises (ballons, tabouret oscillant…). L’élève choisit le matériel dont il a besoin pour son activité ou son travail parmi des ateliers individuels de manipulation, un centre d’autonomie, un plan de travail, etc.

Un espace pour se regrouper

Selon les moments de la journée, l’enseignant peut avoir besoin de regrouper toute sa classe pour des temps d’échanges. Accueil du matin, bilan de la journée, séances de langue étrangère, présence d’un intervenant extérieur… sont autant de moments qui se prêtent à un regroupement de classe pour des échanges et du partage dans un espace à l’aménagement adapté en demi-cercle, autour d’un tableau, sur des tapis au sol, sur des assises de petite taille… pour favoriser l’écoute et la dynamique au sein de la classe.

Un espace pour être au calme

Cet endroit bien identifié dans la classe est approprié de façon à permettre aux élèves de travailler individuellement, de se concentrer, de gérer ses émotions, de se mettre en retrait pour travailler seul… Ce type d’espace concourt à la prise en compte des besoins des enfants et de leurs individualités pour lui offrir les conditions de calme dont ils peuvent avoir besoin y compris en posant sur une table de travail un écran amovible pour se concentrer.

Cet espace peut également inclure un coin lecture pour les élèves qui ont terminé leur travail en premier et qui désirent lire en attendant que leurs camarades aient fini.

Un espace de rangements

Comme dans le fonctionnement de classe flexible les écoliers n’ont plus systématiquement de place attitrée, il est important de prévoir du rangement individuel équivalent à un casier de classe pour que chacun puisse ranger librement ses affaires en plus de l’espace de rangement du matériel collectif de classe.

Une classe aménagée de façon flexible doit permettre aux élèves et aux enseignants de s’approprier chaque espace pensé pour répondre aux différents temps qui rythment la journée.

Anne Vaneson-Bigorgne

 




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants