Comment habiller une petite aventurière ?


Parce qu’il n’y a pas que les petits garçons qui aiment se prendre pour des explorateurs, les marques de mode enfantine ont développé des collections unisexes pour que tous les enfants qui ont envie de jouer à Robinson Crusoé en herbe ou à Dora l’exploratrice puissent le faire avec style !

Eh oui, une fille en pantalon baggy de couleur camouflage avec une blouse pastel, un cache-cœur et des baskets, ça peut avoir du style tout en étant prête pour l’aventure ! Certes, il faut parfois avoir un peu d’imagination pour composer une silhouette d’aventurière à une petite fille et savoir marier les styles, les formes, les pièces et les matières pour que la tenue soit dans le thème de l’aventure, ait de l’allure, tout en étant pratique et confortable.
Dit comme cela, on semble plus proche du défi qu’autre chose… ou pas ?

La forme et la matière des vêtements sont importants

La forme

Avoir l’air d’une exploratrice prête à partir à l’aventure tout en ayant du style est possible depuis que les créateurs et les marques ont bien intégré que les vêtements pour enfant doivent être en même temps pratiques et confortables. Exit les formes classiques, bonjour l’aisance et les habits faciles à enfiler : pour jouer dehors, c’est quand même mieux, voire indispensable ! En plus cela rend les enfants (les filles comme les garçons) plus autonomes s’ils sont en mesure de s’habiller tout seul ou presque. Comme on peut le voir sur le site Les Ptits Canonsla mode pour les enfants propose aujourd’hui des pièces que l’on peut mixer à souhait. De quoi vous faire plaisir pour habiller votre petite aventurière !

Les matières

Bye bye les matières parfois trop rêches de notre enfance et la laine vierge des pulls marins, ou encore ce pantalon en flanelle qui grattaient : bonjour la douceur introduite par le polyester, le bambou, ou bien le coton bio. Même le lin est plus souple qu’avant selon la façon dont il est travaillé. Une petite aventurière peut très bien porter une salopette de protection qui s’enfile par-dessus un pantalon, et qui se nettoie d’un simple coup d’éponge, comme il en existe depuis quelques années, pensées notamment par des papas créateurs !

Recyclées, naturelles voire bio, sans colorants toxiques, qui respectent à la fois l’environnement et l’humain… aujourd’hui avec la gamme de matières premières existantes, tout est possible dans le mix and match qui habillent les enfants : le beau, l’agréable à porter, le solide et le pratique se sont rencontrés pour le plus grand bonheur des vestiaires des petites filles.

Des vêtements oui, mais évolutifs c’est encore mieux !

En plus de toutes les autres qualités que l’on attend d’un vêtement, s’il peut être durable, c’est-à-dire évoluer avec l’enfant, ça n’est que mieux. Certaines marques ont imaginé pour les petites filles des leggins avec une forme de sarouel, que l’on plie et replie à la taille et en bas des jambes, de façon à être portés plus longtemps. Une robe pourra aussi devenir une tunique avec le temps. Un vêtement dont le bas des jambes ou des manches est élastiqué pourra également être porté plus longtemps sans gêner l’enfant. Un système de bretelles réglables est aussi une solution. Les marques de mode enfantine se réinventent, et pensent le vêtement autrement pour qu’ils durent aussi dans le temps, et pas seulement pour leur solidité !

La quête du Graal

Le choix vestimentaire pour habiller et accessoiriser une petite aventurière qui veut pouvoir jouer et courir en se sentant libre de ses mouvements, peut vite devenir un casse-tête si de surcroît l’on veut éviter l’univers des super héroïnes, les paillettes et les licences de vêtements déclinées des dessins animés, des séries ou des mangas. Ajoutez à cela la recherche du bon compromis entre la qualité, le style, la sobriété, la résistance, les matières premières naturelles ou écoresponsables, le tout pour un prix correct relève véritablement de la quête du Graal ! Fort heureusement, la mode enfantine se veut très créative et permet aux parents de renouveler la garde-robe des enfants, et notamment celle de leur fillette aventurière, de manière plutôt aisée.

Quelles sont les qualités d’un vêtement pour jouer dehors ?

Elles sont multiples et peuvent se cumuler selon les besoins ! Selon les saisons, un vêtement doit être imperméable, mais léger ou chaud, respirant et coupe-vent tout en étant résistant, confortable pour garantir une liberté de mouvement à l’aventurière en devenir. Se nettoyer facilement est également préférable tant pour le haut que le bas, sans oublier les chaussures !

Des marques spécialisées connues ou de créateurs comme Le Petit Bivouac, Les Petits Baroudeurs, Lagadoue, Papa de Jojo, Quechua, Aigle, Petit Bateau… cohabitent pour permettre de trouver la tenue idéale, jolie et qui ne craint rien pour aller jouer dehors par tous les temps. Si comme dans la comptine, « il pleut, il mouille, c’est la fête à la grenouille », il est préférable d’opter pour des bottes de la marque Aigle, ou des chaussures extra-légères de chez Isotoner pour les petits pieds (collection automne-hiver) feront parfaitement l’affaire pour jouer dehors par temps humide. Une veste de pluie spéciale outdoor ou encore l’indémodable ciré marin jaune seront parfaits pour que votre fillette parte à l’aventure bien protégée des intempéries ! Le plus souvent, les marques spécialistes de vêtements et de chaussures imperméables communiquent sur le côté technique et pratique de leurs articles.

Pour un usage différencié selon le temps, il est conseillé de privilégier un vêtement (veste, manteau ou coupe-vent…) avec une capuche amovible qui se détache et se refixe facilement.

Quand on est parents d’une petite aventurière en herbe, il est préférable de penser sa garde-robe de la tête aux pieds pour accompagner facilement ses aventures sans que cela ne soit au détriment de ses vêtements ou de ses chaussures ! Pour ce faire, il suffit de choisir des pièces ultras pratiques, qui seront soumises à rude épreuve quand elle voudra jouer dehors en toute saison, sans craindre de se salir, de sauter dans les flaques d’eau, de dévaler le toboggan, de se balancer, de faire du vélo, de construire des châteaux de sable, ou encore de courir sans gêne, sans prendre le risque de se faire disputer en cas d’accrocs ou de tâches !

Anne Vaneson-Bigorgne

 



NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants