Ces jupes que les petites filles aiment tant !



Le dernier recensement de l’INSEE en 2019 fait état de quelque 12 millions d’enfants de moins de 15 ans en France, ce qui représente un vaste marché pour les marques de vêtements et de chaussures. En outre, ce secteur de l’habillement et de la chaussure pour enfant s’est considérablement diversifié avec l’avènement des petits créateurs en plus des marques connues et reconnues qui parfois existent depuis plusieurs décennies.

Bien que les parents choisissent de moins en moins longtemps les vêtements de leurs enfants, jusqu’à la classe de CE1 qui correspond à l’âge de 8 ans, les filles sont encore très friandes de ces vêtements qui tournent comme elles les appellent. La jupe fille LA HALLE , Liberto ou Creeks par exemple ou encore une robe en forme de corolle qui tourne sont des valeurs sûres qui peuvent leur faire gagner le concours dans la cour de récréation : le fameux concours des jupes ou des robes qui tournent auquel se livrent les filles dès l’école maternelle ! Droite, évasée, plissée, avec des empiècements ou des volants, courte, longue, avec des fils métallisés, brodée… il y a des styles et des formes tellement variés que chaque petite fille peut trouver « jupe à sa taille » comme on trouve « chaussure à son pied » ! Et pour les petites filles un peu plus aventurière, la jupe-short est tout indiquée : elle allie le côté féminin à l’esprit intrépide de la petite fille !

A partir de l’âge de 8 ans, les pédiatres et pédopsychiatres considèrent qu’avec l’apparition de la pré-adolescence (qui couvre la période de 8 à 13 ans) et les évolutions qui accompagnent cette nouvelle notion de chez l’enfant qui grandit, de nouveaux comportements apparaissent et font émerger de nouvelles façons de penser, de nouvelles façons de s’affirmer, de nouvelles émotions, de nouvelles revendications de liberté. Exit alors les tenues choisies par les parents, bonjour les « uniformes » des pré-adolescents et des adolescents : leggin, sweat-shirt à capuche et baskets que l’on soit fille ou garçon !

Mais que les parents se rassurent, l’attrait pour les petites robes et les jupes revient souvent à partir de l’âge de 15 ans et du début de l’adolescence !

Anne Vaneson-Bigorgne

 




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants