Les jouets en bois pour enfants : entre tradition et modernité


Si l’on remonte aux premiers jouets dans l’antiquité, ils étaient fabriqués avec des matériaux tels que l’herbe, le bois ou la pierre, notamment, ramassés dans la nature. A compter du 19e siècle, de nouveaux matériaux tels que le plastique ont peu à peu remplacé le bois pour la fabrication des jouets, mais depuis quelques années, le bois fait un retour en force dans le secteur du jouet.

Aux origines du jouet : depuis l’Antiquité

Des fouilles archéologiques ont permis de retrouver sur le continent africain des jouets en bois datant de l’âge de pierre (-2,5 millions d’années avant Jésus-Christ jusqu’à -4000 avant Jésus-Christ). Des poupées mais également de petites armes en bois qui semblaient avoir plusieurs fonctions. L’amusement des plus petits bien entendu mais il semblerait qu’ils étaient également utilisés comme outils de transmission du savoir notamment pour certaines connaissances médicales.

Le Jouet en bois a littéralement traversé l’Histoire : ainsi, des hochets et des jeux de dames datant de – 3 000 avant Jésus-Christ ont-ils été retrouvés en Egypte. Il semble qu’à l’époque ces divertissements étaient couteux et donc réservés à une certaine élite. Il faut attendre la Grèce antique et l’Empire Romain pour que jouets en bois et jeux de société se démocratisent. C’est aussi à cette époque qu’ils se diversifient. Outre des poupées, des animaux en bois ou des charrettes à tirer, des jeux comme les ancêtres du backgammon ou du jeu de l’oie ont été découverts lors de fouilles.

Le jeu est universel comme le prouve le fait que des jouets en bois datant d’un siècle avant Jésus-Christ aient également été découverts en Amérique du Sud.

Les jouets anciens en bois les plus populaires

Des jouets plus ou moins rudimentaires de l’antiquité aux poupées et toupies du moyen-âge, les jouets en bois ont connu une grande évolution et se sont démocratisés au fil du temps. On sait que dès la Renaissance des fabricants allemands envoyaient des marchands ambulants commercialiser leurs jouets en bois dans toute l’Europe.

Pendant Les Lumières, chevaux à roulettes, poupées, bateaux à faire flotter, armes, toupies et charriots font partie des jouets les plus populaires.

A cette époque les jouets n’ont plus uniquement une fonction récréative, ils sont également utilisés à des fins éducatives. A la fin du 18e siècle on voit par exemple apparaître les premiers puzzles fabriqués dans des cartes découpées et qui aident les enfants à mémoriser leur géographie.

L’évolution des jouets en bois

Si le bois a été la matière de prédilection des fabricants pendant des millénaires, il a progressivement été concurrencé par de nouveaux matériaux tels que le plastique, le métal, la porcelaine, etc. A partir de la fin du 19e siècle, le plastique apparaît comme un signe de modernité. Il présente de nombreux avantages comme la légèreté et le fait qu’il permette de réaliser des choses impossibles avec le bois. Les premiers jouets teintés dans la masse et lavables rencontrent un franc succès. Dans les années 1930 des industriels français créent des jouets en celluloïd dotés de mécanismes ou de remontoirs qui permettent de les animer. Pour autant, les jouets en bois ont fait de la résistance et n’ont pas disparu !

Les jouets en bois très prisés par les parents

Le plastique présente de nombreux avantages toutefois le bois n’est pas dépourvu d’atouts et les parents ne s’y trompent pas. Plusieurs critères peuvent faire pencher la balance du côté des jouets en bois. Ils sont en matière naturelle, plus respectueux de l’environnement et paraissent plus authentiques que les jouets en plastique. Le bois présente le double avantage d’être résistant et de très bien se conserver. Il permet donc d’être transmis, sur plusieurs générations. Le jouet devient alors non seulement un objet récréatif mais peut aussi être transgénérationnel. Quoi de plus touchant que de voir un enfant s’amuser avec un jouet ayant appartenu à ses parents, grands-parents voire arrière-grands-parents ? Outre la transmission, le lien affectif au jouet en bois peut également venir de ce qu’il a été fabriqué par un membre de la famille, spécialement pour l’enfant. Il revêt alors un caractère unique, à part. Ce qui n’est pas possible avec un jouet en plastique du commerce. Enfin, la sécurité étant une des préoccupations majeures des parents, le bois a l’avantage d’être naturel et de présenter moins de danger, surtout s’il a été peint avec une peinture à base d’eau. Le porter à la bouche est alors sans risque.

Entre tradition et modernité, le jouet en bois n’a rien à envier aux jouets en plastique

La toupie, le bateau que l’on pousse sur l’eau comme sur le bassin du Jardin du Luxembourg à Paris notamment ou le jouet suiveur qui le plus souvent à la forme d’un animal… sont des grands classiques. Pour autant le jouet en bois a su se réinventer et suivre les modes. Sans être bardé d’électronique, il sait rester à la page quel que soient les centres d’intérêt des enfants. Magasin de jouets de quartier, magasin consacré uniquement aux jeux et jouets en bois… l’offre se développe et touche aussi bien les petits passionnés de cuisine qui voudront personnaliser leur pizza ou préparer des sushis que ceux qui voudront imiter leurs parents avec une réplique de machine à capsule comme le modèle que l’on trouve chez Oxybul, en passant par les petits légumes à découper de la marque Wesco, tout existe ou presque en bois ! Y compris la petite cuisine équipée ou le robot de cuisine pour réaliser des mets aussi variés que délicieux… et même le service à thé et des cup cakes pour un tea time digne d’un salon de thé londonien ! Toujours dans la gamme des jouets d’imitation, la marchande et ses étals du marché, la maison de poupée, l’établi et la boîte à outils… font partie de ces pièces maîtresses que les enfants affectionnent particulièrement et avec lesquelles ils peuvent jouer pendant des années ! Et pour les bâtisseurs en herbe, outre le classique chalet à construire de la marque française Jeujura, la nouvelle gamme Smartivity de jouets en bois permet d’allier l’assemblage avant le jeu comme pour ce mini baby-foot de table que petits et grands prendront plaisir à construire avant de se lancer dans un match endiablé ! Parmi les innovations en matière de jouets en bois les plus récentes, la tablette Vtech ABC en bois certifié FSC qui n’a pas besoin d’être connectée et le chien interactif à tirer toujours en bois FSC et qui connaît l’alphabet sur le bout des pattes sont de belles réalisations qui intègrent bien ce qu’il est possible de faire avec du bois aujourd’hui tant en réinventant un classique qu’en imitant un objet technologique comme une tablette !

C’est là que réside le tour de force réussi par le bois : être une matière noble au service des envies des plus petits tout en étant plus respectueux pour la planète et en séduisant les parents grâce à un design contemporain qui allie la modernité à cette matière traditionnelle. Les prochaines collections Lidl et Vert Baudet qui sortent pour les fêtes de fin d’année font partie des jouets attendus comme peuvent l’être des marques plus anciennes sur ce créneau telles que Vilac, Moulin Roty ou Janod par exemple.

Des jouets en bois écoresponsables avec des gammes en bois issus de forêt écogérées

A côté de la qualité, de la durabilité et de l’originalité des jouets un nouveau critère joue un rôle important dans la décision d’achat : le respect de la planète. Les fabricants l’ont bien intégré. Comme pour les jouets classiques, il y a un très grand choix, on peut les trouver en grande distribution ou dans les magasins de jouets de quartier. Ils peuvent être industriels ou bien fabriqués par de petites entreprises artisanales, en France, en Europe ou bien à l’autre bout du monde. Et bien entendu il en existe à tous les prix.

Afin de garantir que les jouets sont issus de forêts gérées de façon durable, il est possible de vérifier qu’ils bénéficient du label PEFC ou qu’ils sont bien en bois certifié FSC qui sont des garanties de respect des forêts dont la biodiversité et les écosystèmes sont préservés, tout comme leur capacité à se régénérer, qu’elles se trouvent dans le monde, en France ou encore dans un massif forestier à proximité de chez nous.

Les jouets en bois, dont l’existence remonte à la nuit des temps ou presque savent se réinventer et s’adapter aux critères environnementaux pour offrir une large gamme tant en termes de formes que de couleurs et de prix. Ce renouvellement permanent permet aux jouets en bois de rester dans l’air du temps, de séduire petits et grands. Sans oublier la transmission intergénérationnelle des jouets de famille qui permet de redécouvrir des jeux anciens qui ont fait la joie de plusieurs générations !

Lauriane Déchelette

 



NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants