Comment devenir éducateur Montessori ?



La méthode pédagogique élaborée par Maria Montessori -femme médecin et pédagogue italienne qui a vécu aux 19e et 20e siècles- se fonde sur une approche pédagogique alternative qui a pour objectif de développer l’indépendance et la confiance en soi chez l’enfant dès le plus jeune âge.

Maria Montessori a ouvert la première école mettant en application la pédagogie active en 1907 à Rome : elle s’appelait « La Maison des enfants ». Son crédo était le suivant : « Libérez le potentiel de l’enfant et vous transformerez le monde avec lui ». En effet, adepte d’une écoute active et de la collaboration versus une éducation verticale de type descendante, la pédagogie Montessori s’appuie sur le respect des rythmes « naturels » de l’enfant et lui accorde une grande liberté dans un environnement sécurisé au préalable. Elle s’est beaucoup appuyée sur des travaux de Jean Itard et d’Edouard Seguin, des pédagogues français nés respectivement au 18e et 19e siècles.

En France, en 2022, 200 écoles habilitées Montessori en France sont recensées, En outre, 40 % des ouvertures d’écoles hors contrat qui s’ouvrent chaque année en France sont des écoles Montessori.

Pour être mise en pratique, cette pédagogie différente de l’enseignement dispensé dans les écoles publiques nécessite du personnel au fait des principes éducatifs de cette méthode. Des animateurs et animatrices doivent se former. Aujourd’hui des formations Montessori existent en ligne. 

Les trois axes principaux de la méthode Montessori

Médecin avant de devenir pédagogue, Maria Montessori a étudié pendant cinquante ans les problèmes d’assimilation et d’apprentissage dans tous les milieux y compris les plus défavorisés et s’est particulièrement intéressée aux enfants qui souffraient de souffrant de handicap et notamment de handicap mental.
Par la suite, elle a généralisé son approche pédagogique à tous les enfants.

Sa méthode qui fait appel travail aux sens, aux neurosciences, à la kinesthésie et à la manipulation est axée sur :

  • Un travail de l’éducateur quant à l’épanouissement de l’enfant et aux signaux qu’il émet ;
  • La mise en place d’un environnement sécurisé et adapté aux enfants afin qu’ils puissent évoluer librement sans risquer de se blesser physiquement ;
  • La mise à disposition d’un matériel spécifique que les enfants peuvent utiliser sans encadrement.

L’Association Montessori France explique que cette pédagogie « ne se résume pas à un ensemble d’outils et de techniques. C’est avant tout une philosophie, une manière de percevoir l’enfant en le considérant comme l’acteur de sa propre construction et sur laquelle repose toute la richesse de la démarche mise en œuvre par les éducateurs ».

Comment devenir éducateur ou éducatrice Montessori ?

Différentes formations sont possibles, mais toutes ne sont pas reconnues par l’Etat. Selon que l’on veuille enseigner ou devenir animateur, et selon le niveau dans lequel la personne souhaite évoluer (crèche, école maternelle, école élémentaire), les formations ne sont pas les mêmes. Pour une personne qui désire enseigner dans une école Montessori, il faut suivre une formation certifiée par l’Association Montessori Internationale (AMI) qui en France, est représenté par l’Institut Supérieur Maria Montessori (ISMM).
L’ISMM propose trois formations d’éducateur Montessori :

  • un cursus d’une année (de septembre à juin) pour les jeunes enfants (0-3 ans);
  • un cursus d’une année (de septembre à juin) pour l’école maternelle (3-6 ans);
  • un cursus d’une année (de septembre à juin) pour l’école élémentaire (6-12 ans).

Les enseignements dispensés sont autant théoriques que pratiques. Des stages en établissements Montessori sont obligatoires. Pour obtenir sa certification et être ainsi officiellement éducateur Montessori habilité à enseigner en école alternative, il faut valider une épreuve écrite et une épreuve orale deux épreuves : l’une écrite, l’autre orale.

Bon à savoir

Avant d’entamer une formation, il faut savoir que la formation a un prérequis : pouvoir justifier d’un niveau bac+ 4 ou de connaissances préalables pour s’inscrire. En outre, le dispositif de formation a un coût qui va de 9 900 à 11 000 euros selon le niveau scolaire dans lequel l’éducateur souhaite enseigner.

L’ISMM est le seul centre de formation agréé et habilité à former des éducateurs certifiés AMI et les formations ne sont pas éligibles au Compte Personnel de Formation (CPF).

Est-il possible de se reconvertir en devenant assistant Montessori ?

La formation d’éducateur Montessori est longue et prend du temps si l’on est déjà en poste. Selon ce que l’on souhaite, il est possible d’opter pour la formation d’assistant Montessori, également certifiée AMI, qui dure environ 120 heures réparties sur 3 semaines. Agréée et reconnue, elle permet d’accéder à un emploi d’assistant dans les crèches, écoles maternelles ou primaires.

Son coût est environ de 2 600 euros sans avoir besoin d’être titulaire d’un bac + 4 ou équivalent. Ce premier pas dans la pédagogie Montessori permet d’évoluer vers la fonction d’éducateur Montessori en commençant par enseigner en binôme avec un éducateur plus expérimenté.

L’ISMM dispose de centres de formation dans toute la France afin de suivre les enseignements en présentiel. S’agissant de formations Montessori en ligne, elles sont certifiantes, mais non agréées AMI parce qu’exclusivement théoriques et elles ne permettent pas de pouvoir occuper un poste en école Montessori. Elles sont le plus souvent ouvertes aux assistantes maternelles et aux parents soucieux de se former à la méthode ou encore aux enseignants et aux éducateurs spécialisés.

Que l’on souhaite une première approche à la pédagogie active ou une formation complète, les possibilités existent et permettent de se former selon ses objectifs.

Anne Vaneson-Bigorgne

 




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants