Baptême : comment marquer l’événement de façon originale ?


Aujourd’hui, quel que soit l’événement à célébrer, la décoration qui accompagne ce moment est importante, on cherche à se démarquer en trouvant une idée originale, y compris lorsqu’il s’agit d’une cérémonie religieuse telle qu’un baptême.

Pour ce faire, outre les dragées personnalisées et les contenants faits maison qui sont devenus un grand classique, les parents ou le parrain et la marraine de l’enfant qui va recevoir le sacrement du baptême peuvent explorer plusieurs pistes pour apporter une touche originale à un moment de la cérémonie. Parmi les temps forts à exploiter ce jour-là pour une personnalisation, il y a le repas ou le goûter qui suit la cérémonie religieuse ou laïque.

Baptême : un gobelet personnalisé réutilisable

Entre le contexte sanitaire qui s’est invité dans le paysage depuis plus de 18 mois et le souci quasi permanent de recyclage, de réemploi ou encore d’upcycling, le verre personnalisé est une idée de décoration qui tombe plutôt à point nommé. En effet, comme cela, chaque invité conserve son verre à la main, plutôt que de mettre à la poubelle le verre jetable à chaque fois qu’il est vide ou d’en reprendre un propre sur le buffet : Le Gobelet Français est l’un des spécialistes en la matière. Il est ainsi possible de personnaliser un verre selon l’événement à fêter, de demander une création spéciale sur le site ou encore d’importer son décor.

En outre, au même titre que les dragées que l’on aime à conserver en souvenir quand la boîte est belle ou originale, le gobelet à l’effigie du baptême de l’enfant pourra être réutilisé à une autre occasion.

La tradition du baptême

Sacrement commun aux églises chrétiennes, traditionnellement le baptême marque l’entrée d’une personne (qu’elle soit bébé, enfant ou adulte) dans une communauté religieuse. Pour les parents qui souhaitent laisser à leur enfant le choix de se tourner vers une éventuelle religion de façon éclairée, plus tard, une cérémonie laïque républicaine peut être organisée à la mairie de sa ville, le parrain et la marraine seront invités alors à s’engager moralement vis-à-vis de leur filleul et à signer un certificat de marrainage et de parrainage civil.

Que la cérémonie soit religieuse ou laïque, c’est également une occasion pour la famille et les amis des parents de l’enfant de se réunir et de passer un moment convivial.

Des rites différents selon les religions

La cérémonie religieuse est inspirée du baptême de Jésus dans les eaux du Jourdain par Jean le Baptiseur. Dans la tradition catholique, le prêtre procède à une immersion partielle de la personne en versant de l’eau bénite sur sa tête.

Dans la religion protestante, l’immersion peut être totale, et pour les protestants évangéliques, il peut même s’agir d’une triple immersion. Dans l’Église orthodoxe, la personne baptisée reçoit aussi à cette occasion la communion.

Dans la religion hébraïque, le baptême est différent selon les traditions ashkénazes ou séfarades et selon le sexe de l’enfant. Pour un garçon, cela consiste en la circoncision, et pour les filles il s’agit de Zeved Habat où un nom hébreu est donné à la petite fille avant son premier mois.

Dans la religion musulmane, lorsqu’un bébé vient au monde, on se penche vers son oreille droite et on prononce l’Adhan (ou appel à la prière). Dans l’oreille gauche, on récite ensuite l’Iqamah, qui annonce le début de l’office religieux. Il y a un rituel le 7ème jour avec des prières et la révélation du nom du bébé et le sacrifice d’une bête pour une fille, et de deux pour un garçon. D’autres traditions peuvent s’ajouter pour les garçons, comme la circoncision et la coupe des cheveux dont le poids sera converti en or ou en monnaie et donné en aumône.

Comment organiser un baptême ?

Selon sa religion ou le choix de la laïcité, il faut arrêter une date et faire la préparation avec le prêtre selon sa confession. Selon le lieu (chez soi, dans la famille ou à l’extérieur), il peut être nécessaire de réserver rapidement pour la date choisie. Des faire-part imprimés peuvent être envoyés aux invités : il y a des personnes qui conservent précieusement ce type de souvenirs. Ils peuvent même être coordonnés aux gobelets personnalisés de la fête !

En fonction des souhaits des parents, il faut s’enquérir d’une robe de baptême classique (comprendre « à l’ancienne ») ou de savoir s’il y a une robe de baptême dans la famille. Le cas échéant, il est possible d’en trouver des neuves ainsi que les béguins coordonnés qui ressemblent à s’y méprendre à des robes de baptême « d’avant » à la boutique L’île aux Fées à Paris (elles sont réalisées entièrement à la main par les couturières).

Le choix des dragées

Jetées traditionnellement à la sortie de l’église en signe de prospérité depuis le Xe siècle, elles se sont parées de sucre blanc puis de couleur et elles peuvent même être fourrées de chocolat. Il faut compter une boîte par invité ou par famille et prévoir d’en disposer sur la table du repas ou du buffet. Les fabricants de dragées proposent des boîtes ou des ballotins variés pour les personnes qui n’auraient pas envie ou pas le temps de créer les contenants.

La tradition veut que le parrain offre une belle boîte de dragées à la maman et à la marraine, même si ce sont les parents qui se chargent le plus souvent des dragées de leurs invités.

Quels cadeaux offrir pour un baptême ?

Parmi les grands classiques, il y a la chaine, la médaille, la gourmette, la timbale, les couverts en argent ou en métal argenté qui peuvent être offerts par le parrain, la marraine ou les grands-parents notamment. Des jolies peluches ou des objets qui resteront dans la vie de l’enfant sont souvent choisis à cette occasion.

Quelle que soit la forme de la cérémonie, l’essentiel est de passer un moment convivial et harmonieux, tous rassemblés autour de l’enfant.

Anne Vaneson-Bigorgne



NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants