L’assurance maladie renforce l’incitation aux rendez-vous de prévention dentaire M’T Dents



* 1,4 million d’enfants ont déjà bénéficié d’un rendez-vous de prévention dentaire M’T dents. Lancé en 2007 par l’Assurance Maladie, ce dispositif commence à porter ses fruits : la fréquentation des cabinets dentaires par les enfants de 6 ans a considérablement augmenté, passant de 27 % en 2006 à 43 % en 2008, soit désormais près d’1 enfant sur 2.
* Un résultat encourageant qui conforte l’Assurance Maladie dans sa volonté de favoriser précocement les visites préventives, dès 6 ans, âge où démarrent les rendez-vous.
* Afin de renforcer ces résultats, l’Assurance Maladie lance une nouvelle campagne de communication afin d’inciter plus de jeunes à franchir la porte des cabinets dentaires, dans une logique préventive.

M’T dents, un engagement qui porte ses fruits

L’Assurance Maladie invite depuis deux ans près de 3 millions de jeunes âgés de 6, 9, 12,15 et 18 ans, âges les plus exposés aux risques carieux, à réaliser gratuitement des rendez-vous de prévention dentaire M’T dents. Si des soins sont nécessaires, ils sont remboursés à
100 %1.

La fréquentation des cabinets dentaires par les enfants de 6 ans a considérablement augmenté. Elle passe en effet de 27 % en 2006 à 43 % en 2008, soit près d’un enfant sur deux. Un bon présage pour l’avenir car favoriser précocement les visites préventives des enfants chez le dentiste reste le meilleur moyen de réduire dès aujourd’hui le nombre de dents cariées, et demain les besoins des jeunes en soins prothétiques.

Le taux de participation aux rendez-vous M’T dents est en hausse sur l’ensemble des âges concernés : il s’élève en effet à 29% en 2008 contre 15 % en 2007, soit 400 000 enfants de plus. Fait marquant : 46 % d’entre eux avaient besoin de soins et les ont réalisés.

Une participation plus importante chez les jeunes qui en ont le plus besoin : sept enfants sur dix qui ont bénéficié d’un rendez-vous M’T dents en 2008 n’allaient pas régulièrement chez le dentiste auparavant !

Néanmoins, des efforts restent à faire, en particulier chez les jeunes, notamment les 18 ans dont le taux de participation est encore trop faible (22%). Un véritable défi à relever à cet âge, où l’hygiène bucco-dentaire ne constitue pas toujours la priorité et où les parents ont souvent moins d’influence. Il s’agit donc de permettre à ces jeunes de prendre l’habitude d’aller consulter régulièrement un dentiste avant qu’ils ne sortent du dispositif et entrent dans l’âge adulte.

Avril 2009 : une campagne qui fait parler les maux dentaires !

Afin d’accroître le taux de participation à M’T dents, l’Assurance Maladie lance une nouvelle campagne de communication centrée sur l’incitation à consulter le dentiste dans une logique préventive. Pour ce faire, elle a choisi d’aller à l’encontre d’une attitude largement répandue : attendre d’avoir mal pour prendre rendez-vous chez le dentiste.

Le principe : mettre en scène des familles et des adolescents dans un scénario imaginaire où les maux de dents préviennent avec fracas de leur arrivée…. Puisque seul le dentiste est capable de les prévenir, la campagne incite à prendre rendez-vous avant d’avoir mal, comme le souligne la nouvelle signature : « si t’aimes tes dents, tu prends les devants ».

1- Une campagne media pour promouvoir la prévention et les rendez-vous M’T dents auprès du grand public

Des spots télévisés et radio sensibilisent conjointement les jeunes et leurs parents sur la nécessité de consulter un dentiste avant d’avoir mal.
Les spots TV, décalés et humoristiques, mettent en scène une situation imaginaire dans laquelle la carie, le tartre et la gingivite prennent la parole par l’intermédiaire d’un mécanisme articulé qui sort de la bouche de l’enfant.
Les spots radio s’adressent spécifiquement aux adolescents âgés de 15 et 18 ans. Ils créent un effet de rupture comique entre le message annoncé par une voix attendue et l’intervention inopinée du mal dentaire.
Un site Internet ludo-pédagogique: www.mtdents.info. Il propose de nombreux conseils d’hygiène bucco-dentaire par le biais de jeux, à partager en famille ou entre amis. A noter : le site renvoie vers le site de l’Assurance Maladie www.ameli.fr, notamment pour créer son compte et permettre aux parents de suivre les rendez-vous M’T dents de leur (s) enfant(s).

2- Une campagne de marketing direct pour inviter individuellement plus de 3 millions de jeunes

Afin de toucher au plus près chacun des enfants, des adolescents et leurs parents, l’Assurance Maladie poursuit son envoi de courriers personnalisés à chaque enfant et adolescent concerné, un mois avant sa date anniversaire.

Une lettre informative, adaptée à chaque âge, leur explique l’importance du rendez-vous M’T dents selon l’âge et expose les modalités pratiques.
Une invitation incitative, conçue pour être conservée.

La campagne a débuté le 3 avril 2009. Elle sera également déclinée localement, sur l’ensemble du territoire, par le réseau de l’Assurance Maladie (128 caisses) au travers d’actions de proximité menées notamment dans les écoles, en direction des enfants éloignés du système de santé. Sans oublier les cabinets de 40 000 chirurgiens-dentistes qui recevront des outils de communication spécifiques afin de relayer la nouvelle campagne.

La santé bucco-dentaire : un enjeu prioritaire de la politique de prévention de l’Assurance Maladie.

Elle est une des priorités de la convention signée en mai 2006 par les syndicats dentaires et l’Union Nationale des Caisses d’Assurance Maladie (UNCAM).

L’offre de prévention M’T dents s’inscrit dans le cadre du plan de prévention bucco-dentaire lancé en novembre 2005 par le Ministère de la Santé et des Solidarités.

1 hors orthodontie et prothèse dentaire

Source : Harrison Wolf au nom de l’Assurance Maladie




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants