XVIe édition des Nuits de Feu de l’Oise au Parc du château de Chantilly Jeudi 12, vendredi 13 et samedi 14 juin 2008



Rendre à l’artifice sa place parmi les arts reconnus

Le feu d’artifice est indéniablement le spectacle qui, au cours des siècles, a rassemblé le plus grand nombre de personnes, reléguant loin derrière les concerts et autres rendez-vous sportifs. Vieille de plusieurs siècles, cette forme d’expression artistique est aujourd’hui symbole de joie et de liesse populaire. En retrait derrière leurs œuvres éphémères, les artificiers opèrent humblement, délicatement, agissent selon la sensibilité culturelle et historique de leur pays d’origine et font preuve d’une créativité sans cesse renouvelée. Malgré les possibilités créatives sans limite dont jouissent ces artificiers, la même que celle du peintre qui peut mélanger les couleurs à l’infini, beaucoup d’entre eux restent anonymes et souffrent d’un manque de reconnaissance manifeste de la part des leaders d’opinion. Quelques manifestations mettent cependant en lumière leur travail, à l’image des Nuits de Feu, plus grande biennale internationale d’art pyrotechnique sur trois jours, dans le parc du château de Chantilly, du 12 au 14 juin 2008.

A qui s’adresse la salve d’applaudissements qui suit systématiquement le bouquet final d’un feu d’artifice ? Au créateur du spectacle qui vient de se jouer ? A l’autorité invitante ? Est-ce simplement la manifestation d’une joie instantanée ? Les 150 000 spectateurs de l’édition 2006 des Nuits de Feu répondront, et c’est là la réussite du pari que s’est fixé l’organisateur, la cellule « Evénementiel » du Comité Départemental du Tourisme de l’Oise, qu’ils s’adressent incontestablement aux créateurs du spectacle pour lequel ils avaient acheté leur place quelques semaines auparavant.

Acte volontaire de plaisir et de compréhension
A la différence en effet des traditionnels feux d’artifice financés par les collectivités territoriales comme cadeau commémoratif, les Nuits de Feu sont animées de la même démarche volontaire de la part du spectateur que celle qui le motive lorsqu’il va au théâtre ou au musée : son bon moment a un prix. Et la soirée une tout autre saveur. Au-delà du plaisir instantané procuré, les Nuits de Feu sont également une large tribune offerte à des
artistes, dont la démarche et le travail sont expliqués et commentés en direct, par le directeur artistique des Nuits de Feu, Jean-Eric Ougier, et un célèbre parrain, en l’occurence pour l’édition 2008 le journaliste Stéphane Bern. Projections diurnes de reportages sur écrans géants, ABCdaire avec démonstrations pyrotechniques et diffusion des aquarelles réalisées en direct par Joël Blanc participent de cette volonté d’explication.

Une tribune offerte et reconnue aux plus grands artistes pyrotechniciens du monde
Affranchi de la commande passée, l’artificier des Nuits de Feu peut s’exprimer librement. Preuve du succès de la démarche auprès des artificiers du monde entier : les candidatures affluent de part et d’autre de la planète et la sélection est toujours plus rude parmi les artificiers candidats à faire connaître leur travail d’artiste, comme tout artiste peut le faire à l’occasion de festivals. Les concepteurs et fabricants internationaux reconnaissent d’ailleurs désormais les Nuits de Feu comme un terrain d’essai artistique de tout premier plan.
La sensibilisation à un art méconnu De façon à aiguiser l’œil du spectateur à cette forme d’art originale, les Nuits de Feu fixent un thème à leur festival : cette année, la « Peinture du ciel », qui permet d’affirmer l’infini de possibilités des artistes pyrotechniciens, malgré les moyens communs dont ils disposent. Les figures imposées contribuent également à cet accès à la compréhension de l’art. Thème et figures imposées, s’ils peuvent sembler contraignants dans un premier temps, permettent surtout de mettre en valeur la créativité de l’artificier, qui devra savoir jouer avec le mouvement, la luminosité, le décor et le son. La musique, imposée (un extrait de Daphnis et Chloé de Maurice Ravel pour l’édition 2008 des Nuits de Feu), tient une place toute particulière et chacun doit composer en fonction de la musicalité qu’il projette de donner à sa représentation. Le fantastique décor du parterre nord du parc du château de Chantilly, dessiné par Le Nôtre au XVIIe siècle, devient pour l’occasion immense land art où la peinture du ciel vient se refléter dans l’eau des bassins. Les Nuits de Feu, par un mélange dosé de tous ces matériaux, contribuent ainsi à faire connaître des artistes passionnants, qui accordent savoir-faire ancestral à créativité infinie.

Informations pratiques
Tarifs :
Le nombre de places étant strictement limité, il est fortement recommandé de réserver.
Parc : Adultes : 12 euros / enfants (de 3 à 12 ans) : 3 euros / pass famille (2 adultes, 2 enfants) : 25 euros
(uniquement le jeudi) / tarif réduit (étudiant, demandeur d’emploi, RMIste) : 10 euros (uniquement le jeudi)
Tribunes : Adultes : de 25 à 35 euros / enfants (de 3 à 12 ans) : de 20 à 30 euros
Carré Or : tarif unique : 70 euros
Des packages pour les familles et les groupes, offrant pour la plupart l’entrée au spectacle, le dîner, une nuit d’hôtel et l’entrée sur d’autres sites touristiques de l’Oise, sont proposés par le Comité Départemental du Tourisme de l’Oise et ses partenaires.

Les renseignements grand public sont pris auprès du Service Loisirs Accueil de l’Oise :
Tél. : 03 44 06 25 82 – courriel : reservation@oisetourisme.com.
Parking :
Par voiture : 8 euros / Par moto : 5 euros / Par autocar : 25 euros
En achetant le billet de parking à l’avance, le billet par voiture est à 5 euros au lieu de 8 euros.
Les parkings sont principalement situés aux alentours de l’hippodrome (de 10 à 20 minutes de marche en moyenne jusqu’au spectacle).
Réservations :
Par internet : www.nuitsdefeu.com
Par téléphone : 0892 707 810 (0,34 euros TTC/min)
Points de vente habituels : FNAC, Carrefour, Géant, Système U, Bon Marché, Comité Départemental du Tourisme de l’Oise, Office de Tourisme de Chantilly, Château de Chantilly

Source: R&B Presse au nom de Nuits de Feu de l’Oise




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants