Vote sur l’allongement du congé maternité en Europe : un nouveau pas vers l’Europe sociale



La délégation socialiste française se félicite du vote intervenu mercredi 20 octobre sur le rapport Estrela, en particulier du vote en faveur d’un congé maternité de 20 semaines. Cet amendement clé pour les socialistes français et européens a été adopté par 327 voix contre 320.

Pour Sylvie Guillaume, membre de la commission droits des femmes, « l’allongement du congé maternité à 20 semaines est un progrès social indéniable ; c’est une mesure populaire qui incarne l’Europe sociale pour laquelle nous nous battons, protectrice et solidaire ». « L’argument invoqué par la droite des coûts supplémentaires qu’entraine cet allongement invoqué par la droite est un faux débat, car aujourd’hui les coûts existent déjà, et sont probablement plus importants pour les systèmes de protection sociale et les entreprises. En France, une étude du ministère de la Santé publiée en 2006 indique que 88% des femmes complètent leur congé maternité de 16 semaines avec des congés pathologiques et/ou des congés payés. L’allongement du congé maternité rémunéré que nous avons défendu et voté répond donc à un besoin réel et une situation de fait », ajoute l’eurodéputée.

Pour Pervenche Berès, présidente de la commission emploi et affaires sociales, « ce texte permet également de réconcilier vie professionnelle et vie privée » ; « c’est essentiel, poursuit l’eurodéputée, car c’est de cette façon que nous pourrons accroitre la participation des femmes sur le marché du travail tout en soutenant le taux de natalité. En plein débat sur les retraites, nous ne pouvons pas oublier la nécessité d’avoir un taux de natalité élevé pour améliorer la situation démographique, et contribuer ainsi à la soutenabilité de notre modèle social ».

Catherine Trautmann, présidente de la délégation socialiste française, souligne « que ce vote démontre qu’il est encore possible aujourd’hui d’obtenir de nouveaux acquis sociaux : la mobilisation et l’action politique permettent de protéger les bénéfices des victoires passées, mais également d’obtenir de nouveaux droits ! Aujourd’hui, nous avons renforcé les droits des femmes, mais également celui des hommes, avec le congé paternité. Ce dernier représente une véritable évolution des mentalités, qui avec les années participera à l’amélioration de la répartition des rôles entre les parents ».




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !