VACANCES AU SOLEIL : pensez à protéger les yeux de vos enfants !



L’été approche… C’est le temps des premières expositions au soleil. Pour permettre à tous de profiter pleinement de ses bienfaits sans danger, l’Association Nationale pour l’Amélioration de la Vue (ASNAV) informe et rappelle quelques conseils précieux pour protéger vos yeux. L’ASNAV met également en garde les parents et les conseille pour protéger les yeux des plus petits.

Nous sommes tous menacés par les effets nocifs des rayons UV. Si chacun de nous a bien connaissance des risques qu’ils entraînent sur la peau, nombreux sont ceux qui sous-estiment leurs effets sur les yeux ! Il est alors essentiel de protéger nos yeux et, tout particulièrement, ceux de nos enfants, beaucoup plus fragiles !

Soleil, attention danger!

Jusqu’à 12 ans, le cristallin des enfants est encore très transparent et laisse passer largement les rayons UV. Leurs yeux sont plus perméables à la lumière que ceux des adultes car leur pupille est plus large et les tissus moins pigmentés.

Les UV et les enfants…
– Avant 1 an, 90 % des UVA et plus de 50 % des UVB parviennent à la rétine.
– Entre 0 et 12 ans, 60 % des UVA et 25 % des UVB.
– Après 25 ans, ces quantités d’UV diminuent, arrêtées par le cristallin.

En cas d’expositions prolongées ou répétées, les ultraviolets peuvent être responsables de lésions plus ou moins graves, allant de kératites, inflammations ressenties immédiatement, à des dommages de la cornée ou du cristallin qui peuvent, à plus long terme, participer au développement de la cataracte ou de la DMLA (Dégénérescence maculaire liée à l’âge). C’est en protégeant votre bébé dès l’âge de 8 jours ou, mieux, en évitant de l’exposer, que vous pourrez réduire les risques dûs au soleil de 40 % !

Parents, quelques conseils pour équiper vos petits vacanciers

Oublier les lunettes gadgets, pour une protection maximale, on joue la sécurité ! Certains critères sont indispensables :

Une monture bien adaptée
La monture des lunettes de soleil doit être souple et adaptée au visage de l’enfant. En effet, les tempes doivent aussi être protégées, c’est pouquoi elles doivent envelopper son visage et tenir correctement sur la base du nez et derrière les oreilles.
Pour lui apprendre à porter ses lunettes toute la journée dès son plus jeune âge, un cordon de maintien peut être ajouté.

Une protection normalisée
La règlementation impose l’étiquetage obligatoire mentionnant le marquage CE et la catégorie de protection entre 0 et 4. Pour les lunettes solaires à usage courant, la catégorie 3 est recommandée. La catégorie 4 est réservée aux conditions extrêmes, pour le bateau ou les activités pratiquées en altitude, par exemple. Attention la teinte et la qualité de filtration des rayons UV sont indépendantes ; les deux informations doivent êtres mentionnées sur l’étiquette.

Une exposition mesurée
Les bons réflexes, c’est aussi protéger mon enfant à l’ombre d’un parasol, l’obliger à porter une casquette ou un chapeau et préférer le début ou la fin de journée pour pratiquer les activités de plein air.

A propos de l’ASNAV
Créée en 1954, l’Association Nationale pour l’Amélioration de la Vue est une association privée qui sert l’intérêt général. Présidée par Bertrand ROY, l’ASNAV regroupe l’ensemble des acteurs de la Santé Visuelle : les médecins Ophtalmologistes, les Orthoptistes, les Opticiens ainsi que les fabricants de verres correcteurs, de lentilles de contact, de montures de lunettes. Elle est également assistée par un Conseil Scientifique, composé de professeurs d’ophtalmologie et de médecins de santé au travail. L’ASNAV travail sur 4 thèmes clés : l’établissement de relations privilégiées avec les institutions et les organismes concernés par la santé visuelle, la mise en œuvre de réseaux d’alerte et de dépistage efficaces, la formation des acteurs de la prévention, la communication vers le grand public.




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants