UNICEF – URGENCE PHILIPPINES : L’approvisionnement en eau potable de retour à la normale dans la ville de Tacloban



Les donateurs internationaux, les organismes d’aide et le gouvernement des Philippines mettent tout en œuvre pour rétablir l’accès à l’eau potable

Près de 200 000 personnes touchées par le typhon Haiyan dans la ville de Tacloban aux Philippines et dans six provinces avoisinantes ont désormais accès à de l’eau potable, grâce à la réparation d’une usine de traitement des eaux usées, opérationnelle depuis hier soir.

Depuis que le typhon Haiyan a frappé les Philippines il y a un peu plus d’une semaine, l’usine de traitement des eaux dans la province de Leyte a été exploitée à seulement un cinquième de sa capacité normale, exposant les personnes les plus vulnérables aux risques de maladies.

Des négociations impliquant l’UNICEF, les forces armées philippines et l’USAID* ont abouti à un approvisionnement d’urgence de carburant, en provenance de l’armée philippine, pour faire fonctionner l’usine pendant quatre jours. L’USAID s’engage à maintenir l’approvisionnement de carburant nécessaire de façon continue.

« Il est essentiel que nous fournissons au moins 15 litres d’eau potable par jour pour chaque personne si nous voulons prévenir les risques d’épidémies comme la diarrhée et d’autres maladies transmises par l’eau », a déclaré, Tomoo Hozumi, Représentant de l’UNICEF aux Philippines.

« Ces résultats sont le fruit d’une collaboration entre le gouvernement, les donateurs et les agences des Nations unies. Grâce à ces efforts, des centaines de milliers de personnes vont maintenant avoir de l’eau potable en quantité suffisante pour répondre à leurs besoins de base comme la cuisine, le nettoyage et l’hygiène ».

L’augmentation du volume d’eau passant de 15 000 litres cubes à 60 000 litres cubes permet aux populations un accès rapide à l’eau potable et d’éviter les files d’attente.

Lors de ces dernières 48 heures, l’UNICEF a acheminé par camion et voie aérienne des fournitures en eau et assainissement à Tacloban et d’autres zones affectées comme Roxas, dans un effort continu visant à rétablir l’approvisionnement en eau potable et réduire le risque de maladies dû à une mauvaise hygiène et à la contamination de l’eau.

Les prochaines étapes consisteront à réparer les lignes de distribution d’eau et fournir de l’eau dans les zones les plus difficiles d’accès.

Face à la situation alarmante qui sévit aujourd’hui aux Philippines, l’UNICEF a réévalué son appel passant de 25 millions d’euros à 45,5 millions d’euros pour couvrir les besoins grandissants des enfants victimes de cette catastrophe sans précédent.

* USAID : L’Agence des États-Unis pour le développement international (United States Agency for International Development)

Pour faire un don :
www.unicef.fr
UNICEF / Urgence Typhon Philippines
BP 600
75006 Paris




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants