Une vaste enquête commanditée par l’UNICEF France s’intéresse à la violence scolaire dans les écoles primaires



Cette enquête de victimation, réalisée dans 150 écoles auprès de 10 000 enfants et 1 200 membres des personnels est une première en France.

Alors que les Etats généraux sur la violence scolaire se sont achevés le 8 avril, une enquête de victimation dans les écoles primaires est en cours de réalisation sur le terrain. Cette vaste étude, soutenue par le Ministère de l’Education, avec l’appui de Nutriset, a été commanditée par l’UNICEF France à l’Observatoire international de la violence à l’école, présidé par Eric Debarbieux. Ce dernier assurera la coordination de l’étude avec Georges Fotinos, ancien inspecteur général de l’Education national et administrateur de l’UNICEF France.

L’enquête sera réalisée avec le concours de six universités françaises (Bordeaux 2, Arras, Lyon 2, Nice, Paris XII, Rennes) auprès d’un panel de 150 écoles primaires, 10 000 enfants et 1 200 membres du personnel éducatif et/ou encadrant. Sa nature et son ampleur font de ce travail une première en France. Ses résultats seront publiés en septembre par l’UNICEF France.

Le piège de l’exagération comme celui de la négation du problème de la violence à l’école, le biais et l’imprécision des données administratives obligent à un diagnostic précis du problème.

L’objectif de l’étude est de mieux connaître la réalité qualitative et quantitative de la souffrance engendrée par la violence à l’école pour prévenir et combattre efficacement cette violence.

Des études suggèrent fortement que les problèmes de harcèlement connaissent un pic entre 8 et 10 ans ; pourtant il y a une méconnaissance importante de ce que vivent les enfants à l’école primaire. C’est pourquoi l’UNICEF France et Eric Debarbieux ont choisi de faire porter leurs efforts sur cette population.

A la différence des statistiques administratives, l’enquête dite de « victimation » permet d’aborder la violence du point de vue de la victime. Le croisement de ces deux types d’information permettra d’avoir une appréciation plus précise de la réalité de la violence dans nos écoles élémentaires.

A propos de l’UNICEF : L’UNICEF est à pied d’oeuvre dans plus de 150 pays et territoires du monde entier pour aider les enfants à survivre et à s’épanouir, de leur plus jeune âge jusqu’à la fin de l’adolescence. Premier fournisseur mondial de vaccins aux pays en développement, l’UNICEF soutient la santé et la nutrition des enfants, l’accès à de l’eau potable et à des moyens d’assainissement, une éducation de base de qualité pour tous les garçons et toutes les filles et la protection des enfants contre la violence, l’exploitation sous toutes ses formes et le SIDA. L’UNICEF est entièrement financé par des contributions volontaires de particuliers, d’entreprises, de fondations et de gouvernements.

Source : UNICEF




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !