Une étude révolutionnaire sur l’allaitement maternel (1/2)



Une étude révolutionnaire, disponible en ligne dans le “Journal of Perinatology” démontre que l’utilisation d’un tire-lait muni d’un schéma d’expression unique peut aider les mères d’enfants prématurés à exprimer près de 75 % de lait maternel supplémentaire pendant les 14 premiers jours suivant la naissance, par rapport aux mères qui n’utiliseraient pas ce programme d’expression. Près de 13 % de tous les nouveau-nés des États-Unis naissent prématurément et présentent un sérieux risque d’avoir des problèmes de santé liés à cette immaturité. La recherche a démontré que l’allaitement réduit de beaucoup le risque des complications liées aux naissances prématurées et ce de manière proportionnelle, ce qui signifie qu’une plus grande quantité de lait maternel donnée aux bébés fournit une meilleure protection.

Les résultats de cette étude récemment publiée indiquent que les mères peuvent tirer plus de lait maternel pour aider leurs bébés fragiles à tolérer l’alimentation et à se protéger des infections et des autres complications graves qui surviennent pendant les premiers jours et semaines suivants la naissance.
“Ces conclusions sont importantes car plusieurs études montrent un impact direct sur la santé des nouveaunés en lien avec une augmentation des doses de lait maternel administrées pendant les premières semaine de vie, là où les prématurés sont les plus vulnérables. Ainsi, une combinaison unique de schémas de succion permet aux mères de tirer plus de lait tout au long de cette période critique”, a déclaré l’auteure de cette étude, Paula P. Meier, R.N, Ph.D., FAAN.

Menée par Paula Meier et une équipe de chercheurs du centre médicale de l’université de Rush, Chicago, c’est la première recherche à comparer le volume de lait et le temps d’expression pour différents schémas de succion conduite avec des mères de nourrissons prématurés pris en charge dans un service de soins intensifs néonatal.
L’étude a combiné un nouveau schéma de succion appelé Symphony Preemie+ pour le tire-lait hospitalier Medela, avec le schéma de succion habituel du Symphony appelé Standard 2.0.
Le schéma imite la manière dont un bébé né à terme tète au sein pendant les premiers jours suivants sa naissance, avant le début de la phase de lactogénèse II (plus généralement décrite comme la « montée de lait »), qui est nettement différente du schéma de succion d’un bébé d’une ou de deux semaines.
L’étude montre que, fonctionnant ensembles, ces deux schémas d’expression aident les mères à recueillir le même volume de lait maternel que les mères d’enfants nés à terme en seulement six jours. Avant cette étude, les tire-laits ne permettaient pas de passer de l’un à l’autre de ces schémas de succion spécifiques à l’âge du nourrisson.

“Auparavant, les tire-laits n’étaient pas conçus pour imiter le schéma de succion si unique des bébés nés à terme lorsqu’ils tètent avant la montée de lait”, a déclaré Paula Meier. “Nous avons développé l’hypothèse selon laquelle ce schéma de succion spécifique aux humains exerce une sorte d’effet “programmant” sur les cellules productrices de lait de la mère pendant les premiers jours cruciaux qui suivent la naissance, lorsque le sein est très sensible à la prolactine, l’hormone responsable de la production de lait.
Nous nous sommes demandé si le fait de ne pas profiter tôt de cette succion stimulante pouvait avoir un impact négatif sur le volume de lait produit par la suite – comme cela pourrait être le cas pour les mères d’enfants prématurés, dépendantes d’un tire-lait.”

Ce schéma unique d’expression, qui imite la succion d’un nourrisson né à terme pendant les premiers jours suivants la naissance, semble remédier à ce manquement.
Cette recherche démontre par la suite qu’améliorer l’expression et réduire les risques de complications liées aux naissances prématurées peuvent faire économiser des millions aux hôpitaux et aux familles. De plus, des initiatives d’amélioration qualitative majeure pour les services de soins intensifs néonatals des hôpitaux, basées sur les progrès de la recherche, privilégient une alimentation à base de lait maternel.




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !