Une crèche dans un jardin, crèche d’entreprise à Elancourt, St-Quentin-en-Yveline rnrn



Il s’agit de la construction d’une crèche d’entreprise pour 60 enfants dans la ZAC Clef de Saint-Pierre située au nord de la Commune d’Elancourt (Yvelines). Alliant architecture et pédagogie de la petite enfance, notre projet se propose d’organiser les espaces de vie des enfants autour d’un grand jardin intérieur, lieu commun de partage et de convivialité sociale. L’ensemble du bâtiment est conçu afin de permettre à l’enfant, accompagné de l’adulte, de s’éveiller grâce aux éléments naturels. L’architecture de la crèche d’Elancourt met en synergie le vent, la course du soleil, le ruissellement de la pluie,
le végétal, la progression des saisons au cours de l’année avec le fonctionnement de ce lieu
d’accueil des tous petits.

Quatre maisons atour d’un jardin/atrium
Les enfants âgés de 3 mois à 4 ans sont répartis en trois groupes (petits-moyens-grands) ayant chacun leurs lieux de vie : trois maisons comprenant les espaces de repos, de repas et de jeux. Correspondant à la pédagogie de “la Maison Bleue” chaque maison est occupée par deux unités de dix enfants qui partagent un vestiaire et une “cabane de change”. Ces maisons sont implantées autour d’un espace central couvert que nous appellerons jardin/atrium. Une 4 maison située au nord regroupe l’ensemble des services nécessaires à la crèche ; elle est prolongée par une école d’auxiliaires de puériculture qui
reste relativement indépendante.

Le jardin/atrium constitue le coeur du bâtiment. Lieu d’entrée et d’accueil, il est en relation à la ville et permet de mettre en scène le cheminement depuis l’espace public vers l’espace privé des lieux de vie dans les maisons. Etant vaste et aéré, il est l’espace commun à tous les usagés de la crèche : enfants, parents, personnels. Il est aussi un jardin intérieur et crée un micro climat qui tempère l’ambiance des maisons. C’est un espace de jeux, il contient des ateliers et des coins plus intimes pour développer une pédagogie intelligente et sensible. Ouvert sur l’exterieur, ce jardin largement vitré est l’observatoire
des cycles naturels, de la course du soleil, des climats extérieurs et de l’évolution du végétal.

Ce jardin/atrium, s’ouvrant sur les quatre points cardinaux, reste intimement connecté au jardin autour du bâtiment. L’implantation du bâtiment sur le terrain définie quatre espaces extérieurs distinct par leur orientation au soleil. Le jardin de l’Ouest avec ses plantations nécessitant le soleil du soir, le jardin du Nord planté de conifère restant frais en été, le jardin de l’Est avec ses fleurs bénéficiant du soleil matinal et le jardin du Sud planté d’arbres à feuilles caduques s’ouvrant sur la lumière et la ville.
Le marquage des directions cardinales par l’implantation des bâtiments et les accès à l’exterieurs permettent une vraie utilisation saisonnière des espaces extérieurs et intérieurs, par exemple le jardin de l’Est profite en hiver d’un soleil agréable le matin en même temps qu’il est abrité des vents dominants, et en été il offrira un ombrage protecteur en fin de journée.

La qualité environnementale est un enjeu majeur du projet. Accompagnant les dimensions liées à la pédagogie et à l’usage, l’économie d’énergie, l’utilisation durable des matériaux et des ressources, le confort thermique et acoustique sont traités avec la plus grande attention.
Prenant comme support de réflexion et de présentation la certification “Habitat et Environnement” ; le management environnemental, la gestion du chantier, la question de l’energie et la réduction de l’effet de serre, les filières constructives et le choix des matériaux, le traitement de l’eau, le confort et la sécurité, et les “gestes verts” sont traités avec le niveau d’exigence élevé.

Source: La Maison Bleue




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !