Un bon plan pour le budget des familles : acheter en vente privée en ligne



Les bonnes affaires en matière d’achats existent depuis des décennies et sont rentrées dans les habitudes des familles : ne pas avoir le dernier modèle de telle ou telle marque mais privilégier des fins de série à prix malin n’est plus un manque de gout pour la mode mais plutôt une démarche économico-responsable !

L’industrie de la mode, notamment, produit énormément de chutes de tissu et d’invendus. Les magasins d’usine qui vendent les collections de l’année précédente ont commencé à s’installer dans le paysage du commerce français dans les années 90. Les grandes marques s’y sont mises aussi. On ne se cache plus d’acheter des marques à prix dégriffé, on peut en parler sans passer pour quelqu’un près de ses sous ou de dépassé.

Avec l’avènement de la technologie et de l’Internet, le concept des magasins d’usine et des fins de série a gagné la « toile ». Grâce à des personnages tels que Jacques-Antoine Granjon, fondateur du site vente-privee.com en 2001 (devenu depuis Veepee), faire votre shopping sur ce site par exemple et réaliser des bonnes affaires est devenu plus simple et réalisable quel que soit votre lieu de résidence. Exit l’éloignement de certains centres commerciaux de magasins d’usine, tout est désormais à portée de clic !

Une vente privée est une opération commerciale événementielle ou encore appelée vente flash qui permet aux marques de vendre un produit ou un service au grand public en respectant 3 règles : une durée courte, des prix remisés de 30 à 70 % et un accès limité à ses membres.

Et même des grands noms de la VPC comme La Redoute s’y est aussi mis. En effet, la vente privée en ligne est désormais un concept qui s’est développé pour toucher un large public.

Face à des situations telles que celles que la France connaît depuis plus de 15 mois avec ce virus qui sévit et dont la circulation et la propagation ont déjà été à l’origine de 3 confinements plus ou moins stricts quant à la fermeture des commerces « non essentiels », l’achat du Internet a permis de pallier les fermetures de certains commerces voire de se faire livrer pour éviter les risques de contagion. L’e-commerce et les ventes privées en ligne sont parfois entrés pour la première fois dans des foyers à cette occasion. Le sentiment de faire des bonnes affaires a été important mais pas seulement : en matière de vêtement et de chaussure, l’acte d’achat sur le net était la seule possibilité et tant qu’à faire, en profiter pour acheter à prix remisé ajoutait à l’attractivité de la vente privée en ligne.

La mode et le luxe, les deux secteurs à l’origine des débuts des ventes privées en ligne, sont depuis plusieurs années rejoints par la puériculture, les jeux et jouets, les loisirs et les voyages, l’automobile, la beauté et le maquillage, l’électroménager, la décoration et le mobilier, l’équipement high-tech, les bijoux et joaillerie, les arts de la table, les produits d’entretien… tout ce qui touche aux biens de consommation courante y compris avec l’alimentation dont l’équivalent des ventes privées en ligne sont les « paniers sauvés » avec des applis telles que Phenix ou Too good to go par exemple.

Le concept des bonnes affaires smartphone en main ou derrière son ordinateur est désormais une nouvelle façon de consommer plus éco-responsable et pour surveiller ses marques préférées, le site Ventes privées France propose un agenda quotidien de toutes les opérations de promotion sur les sites de Veepee, Showroomprivé, Bazarchic, Beautéprivée, Zalando privé, etc.

Anne Vaneson-Bigorgne

 




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants