UN AN APRES LE PLAN AUTISME : PECS France INAUGURE UNE CLASSE EXPERIMENTALE POUR ENFANTS AUTISTES



UN AN APRES LE PLAN AUTISME : PECS France INAUGURE AVEC L’ECOLE SAINT DOMINIQUE DE NEUILLY-SUR-SEINE (ETABLISSEMENT CATHOLIQUE SOUS CONTRAT D’ASSOCIATION AVEC L’ETAT) UNE CLASSE EXPERIMENTALE POUR ENFANTS AUTISTES, LA « CLASSE Soleil », A LA RENTREE DE SEPTEMBRE 2009 !

Un an après l’adoption du plan autisme, Valérie Létard, ex-Secrétaire d’Etat à la Famille, a fait un bilan. Elle a, en outre, précisé le 28 mai dernier que les pouvoirs publics encourageraient les méthodes de prises en charge à la fois innovantes et encadrées sur le plan scientifique (ce qui est le cas pour le PECS) et multiplieraient le nombre de structures et de places pour l’accueil des personnes et des enfants atteints d’autisme, ce qui sera aussi le cas pour la Classe Soleil de l’Ecole Saint Dominique dans le 92 (Hauts de Seine), à Paris en en Seine-et-Marne pour un investissement total de 9,8 M€ entre 2009 et 2011.

Dans ce contexte, PECS France promeut, depuis bientôt 7ans, Le Système de Communication par Echanges d’Images qui permet de venir en aide aux personnes atteintes d’autisme ou de troubles liés à leur développement et ce quelques soient leurs âges. Le Système PECS (Picture Exchange Communication System) a été crée en 1985 aux Etats-Unis par le Docteur Andy Bondy (psychologue et thérapeute comportementaliste) et Lori Frost (orthophoniste) après son utilisation dans le cadre du programme pour les jeunes enfants autistes de l’Etat du Delaware. Ce système a été mis en place la 1ère fois en réponse aux difficultés d’enseignement auprès de ces enfants. PECS en France propose ainsi depuis des séances de formation et des services de consultation pour les professionnels, parents et étudiants intéressés par la méthode PECS, qui est basée sur l’ Approche Pyramidale de l’Education.

Cette approche, fondée par le Docteur Andy Bondy, est construite à parti des principes d’analyse appliquée du comportement ou ABA.
Cette méthode majoritairement utilisée aux Etats-Unis s’implante progressivement en France et ce grâce à PECS France.
Cette forte accélération est due au Plan Autisme évoqué précédemment qui vise une obligation de résultats vérifiables et quantifiables. Ce qui est le cas avec la méthode PECS, en sachant qu’en France 1 enfant sur 165 est atteint de troubles liés à l’autisme. Le champ d’expérimentation est large. Le PECS s’adresse à tous les publics concernés par l’autisme : parents, enfants, étudiants, professionnels et institutionnels, responsables d’établissements et corps médical, associations, orthophonistes,…

EN QUOI CONSISTE LA METHODE PECS ?
Le PECS enseigne tout d’abord à l’élève à échanger une image contre un objet désiré. Le système apprend ensuite la distinction des symboles puis enseigne à les organiser ensemble dans des phrases simples. Dans les phrases plus avancées, les personnes seront éduquées à commenter et à répondre aux questions directes. On a constaté que plusieurs enfants en phase préscolaire utilisant le PECS commencent aussi à développer la parole. Le système enfin a été testé avec succès auprès d’adolescents et d’adultes qui ont un large vecteur de difficultés motrices, cognitives et communicationnelles.
Comme le dit très bien Julie TUIL, la Représentante et la Porte Parole de PECS en France :
« Le PECS est un système de communication par échange d’images dont l’apprentissage ne nécessite pas de pré requis spécifiques. Le PECS est basé sur l’ABA, le Verbal Behaviour de BF. Skinner et selon les phases de développement typiques d’un enfant. Selon une étude de 2005 (Stahmer, A.Colligo et Palinkag), le PECS est la méthode la plus utilisée et la plus citée par les intervenants sur l’autisme dans le monde ! » Le PECS est compatible avec la méthodes TEACCH car les 2 mettent l’accent sur la communication en sachant que le PECS enseigne l’amorce.
Le PECS est fondé sur des résultats et des exemples concrets en devenir comme celui de la rentrée prochaine : le Classe expérimentale Soleil de l’Ecole Saint Dominique de Neuilly-sur-Seine.

LA CLASSE SOLEIL DE SAINT DOMINIQUE A NEUILLY…

Première opération qui sera médiatisée et qui consiste en une prise en charge précoce, globalisée et intensive des enfants atteints d’autisme à la rentrée prochaine de septembre dans une classe de primaire : l’ouverture de la classe expérimentale, baptisée Classe Soleil, à l’Ecole Saint Dominique de Neuilly-sur-Seine (*) pour des enfants atteints d’autisme. Elle est portée par l’Ecole Saint Dominique, supervisée par PECS France et validée par l’Education Nationale et l’Hôpital Robert Debré. L’expérimentation durera 3 ans.

Comme le dit très bien Georges ANGLES, le Chef d’Etablissement de l’Ecole Saint Dominique : « d’un projet de direction devenu un engagement d’établissement, c’est maintenant l’ensemble de la communauté qui partage cette aventure. Enfin si ce dispositif a été baptisé SOLEIL, c’est bien pour le rayonnement que nous lui souhaitons à l’aune des dispositifs UPI (Unité Pédagogique d’Intégration) et AIS (Adaptation Intégration Scolaire) qui éclairent déjà les niveaux dans lesquels ils s’inscrivent ».

Enfin dernier événement qui sera médiatisé pour PECS France, c’est la venue en décembre prochain du Docteur ANDY BONDY et de Lori FROST pour le Congrès de l’ABA, en France à Lille. Ils vont ensuite venir à l’Ecole Saint Dominique de Neuilly afin d’inaugurer la Classe Soleil.
(*) L’Ecole Saint Dominique est un établissement catholique d’enseignement sous contrat d’association avec l’Etat.

source : PECS – Pyramid Educational Consultants




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !