TIANA, DESCENDANTE D’UNE LIGNÉE UNIQUE … Les Princesses Disney




Depuis 1937, les studios Disney ont donné naissance à une extraordinaire lignée de princesses qui au fil du temps, ne cesse de s’enrichir. S’inspirant de grands contes classiques ou les créant, ils ont, au gré des chefs-d’oeuvre, offert une place à part à ces femmes d’exception dans notre imaginaire collectif.
Surprenantes, émouvantes, impressionnantes, elles continuent à fasciner et enchanter, génération après génération. Bienvenue dans un univers qui, avec LA PRINCESSE ET LA GRENOUILLE, accueille sa toute dernière et sublime représentante.

La première de toutes fut Blanche Neige. Inspirée des frères Grimm, elle fit son apparition en 1937 dans le tout premier long métrage d’animation de l’histoire. Douce et naïve, sa silhouette et ses aventures lui valent un succès qui ne s’est jamais démenti. En 1950, Cendrillon nous éblouit dans une fabuleuse adaptation du conte de Perrault. Le bal et les douze coups de minuit deviennent autant de figures imposées d’un univers où se côtoient magie et destin.

En 1959, nous découvrons Aurore, la Belle au Bois dormant, également issue d’un conte de Perrault. Le monde entier tombe sous le charme de cette belle romantique que seul le baiser d’un prince pourra réveiller.
À noter que ces trois premières princesses subissent toutes une femme jalouse, belle-mère, sorcière ou méchante fée. Blanche Neige et Cendrillon sont toutes deux orphelines et cantonnées aux tâches domestiques. Pour chacune des trois, c’est à chaque fois un prince qui viendra les secourir et les élever au rang de princesse.

À partir de 1989, les princesses Disney sont beaucoup plus volontaires, indépendantes, voire rebelles. Ariel, la Petite Sirène, inspirée de Hans Christian Andersen, fait danser l’océan et se lance dans des aventures inoubliables avant de séduire le prince Eric. En 1991, c’est Belle qui, après avoir été imaginée par Jeanne-Marie Leprince de Beaumont, prend vie face à la Bête dans un des plus beaux films réalisés par les studios Disney. L’année suivante, en 1992, c’est Jasmine, qui comme la princesse des Mille et une Nuits, ose tomber amoureuse d’un voleur nommé Aladdin. Ces trois jeunes femmes ont de l’humour, font preuve d’audace et n’hésitent pas à se dresser contre les hommes qui dirigent leur vie.

En 1995, le public découvre une figure historique, Pocahontas, dans un film qui s’inspire d’une véritable fille de chef indien qui vécut au moment de la colonisation de l’Amérique.
En 1998, c’est Mulan qui, pour défendre son peuple et combattre les Huns, se déguise en homme. Ces deux dernières jeunes femmes ne vivent plus pour faire un beau mariage. Le courage et le sens de l’honneur ont gagné ce que la magie a perdu. C’est une nouvelle évolution. On est bien loin des premières princesses qui subissaient leur sort. Les dernières de la lignée se choisissent un destin et un compagnon.

Onze ans après Mulan et plus de soixante-dix ans après Blanche Neige, il est aujourd’hui temps de découvrir Tiana, la neuvième et dernière-née des princesses Disney. Vivant à La Nouvelle-Orléans au tout début du XXe siècle, cette jeune serveuse ne rêve ni de royaume ni de prince, mais d’ouvrir son propre restaurant. Attachée à sa famille et à ses amis, elle est déterminée et courageuse mais elle va commettre l’erreur d’embrasser un crapaud pour l’aider à se retransformer en prince. L’effet ne sera pas celui escompté puisqu’elle va elle aussi se transformer en batracien. Pas facile de devenir une princesse !

Source : WALT DISNEY ANIMATION STUDIOS




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !