Sophrologie : l’accompagnement efficace d’une grossesse



Synthèse des techniques de méditation, de yoga et de relaxation, la sophrologie aide à libérer les tensions du corps et visualiser des images positives. C’est un excellent outil de développement personnel, recommandé au cours d’une grossesse en complément d’un suivi médical.

Prendre conscience de son corps, être à l’écoute de soi et du bébé, gérer le stress et la douleur ou encore se préparer à devenir mère, les bénéfices de la sophrologie lors d’une grossesse sont nombreux.

La sophrologie au cours de la grossesse
Lors de la grossesse, les femmes peuvent pratiquer la sophrologie en cours de groupe. Elles apprennent à écouter leur corps, le relâcher et prendre conscience de ses modifications au cours des mois.
Les femmes pratiquent aussi des exercices de respiration permettant de gérer le stress.
A partir de 7ème mois de grossesse, un travail individuel peut être réalisé sur 4 à 6 séances. C’est l’occasion d’approfondir les techniques de relaxation mais surtout de se préparer mentalement en visualisant les étapes avant, pendant et après l’accouchement.
Ce travail de visualisation à l’état de détente permet aux femmes de se projeter et d’envisager leur futur rôle de mère sous un angle positif. Elles préparent ainsi activement les événements tout en apprenant à gérer leurs émotions. Les mamans imaginent la sortie du bébé, son premier cri, le retour serein à la maison…

La sophrologie aide aussi les femmes à mieux vivre physiquement leur grossesse grâce à des exercices de relaxation permettant de gérer les douleurs (maux de dos notamment)

La sophrologie le jour de l’accouchement
Le jour de l’accouchement la sophrologie est une aide utile pour :
 Contrôler la douleur des contractions utérines, en détendant le corps.
 Récupérer entre deux contractions : la pratique de la relaxation permet une détente globale en moins de 3 minutes.
 Pousser utilement au moment de la naissance : les exercices de respiration sont très utiles pour bien intégrer la notion de « contracté/relâché ».  Vivre l’instant présent : grâce à la pratique de la sophrologie, les mamans apprennent à se concentrer sur « l’ici et maintenant » afin de profiter aux maximum de chaque détail.
Elles sont, lors de l’accouchement, complètement centrées sur leur bébé et sur son trajet.
Synthèse des techniques de méditation, de yoga et de relaxation, la sophrologie aide à libérer les tensions du corps et visualiser des images positives. C’est un excellent outil de développement personnel, recommandé au cours d’une grossesse en complément d’un suivi médical.
 » La sophrologie aide les futures mamans à évacuer les peurs éventuelles liées à l’accouchement (peur de souffrir, peur de l’échec, doutes…). Le travail est aussi bénéfique pour le mental que pour le corps : les exercices de détente musculaire entrainent la détente de l’esprit et vice versa. Enfin, pratiquer la sophrologie en post-partum peut être un excellent moyen de reprendre contact avec soi.
Ce n’est pas égoïste de prendre du temps pour soi lorsqu’on est maman. Bien au contraire… Un bébé ressent les tensions et est plus apaisé si la maman est détendue « , précise Catherine Aliotta, Présidente de la Chambre Syndicale de la Sophrologie.

La sophrologie, un art de vivre au quotidien
La sophrologie se définit comme une méthode psychocorporelle associant la respiration, la décontraction musculaire et la visualisation d’images positives. C’est une science, une philosophie mais aussi un art de vivre…
Cette méthode de bien-être a été créée en 1960 par un neuropsychiatre. La sophrologie s’inspire de l’hypnose et de la phénoménologie mais également de techniques orientales comme le Yoga, le Zen ou le Tummo.

C’est un très bon outil de développement personnel.

La sophrologie, un secteur organisé et structuré
La Chambre Syndicale de la Sophrologie est la première institution représentative qui regroupe des écoles, des formateurs et des sophrologues.
Elle mène des actions juridiques pour la reconnaissance de la sophrologie et de ses professionnels mais aussi des opérations de communication pour faire découvrir la sophrologie au grand public.
La Chambre Syndicale est présidée par Catherine Aliotta, auteure du livre «Pratiquer la sophrologie au quotidien» – Intereditions.

www.chambre-syndicale-sophrologie.fr

Le saviez-vous ?
Le mot sophrologie vient du grec et se traduit comme « l’étude de l’harmonisation de la conscience » ( « sos » harmonie, « phren » esprit et « logia » étude).




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !