Simulateurs et expériences interactives : la course au large moderne à découvrir et à vivre à Lorient grâce aux animations du parcours découverte (8 ans+)



Lieu événement de l’année 2008, la Cité de la Voile Eric Tabarly ouvre ses portes le 5 avril prochain à Lorient à deux pas du pôle Course au large de dimension européenne. Espace futuriste de 6 000 m² dédié à la découverte de la voile moderne, la Cité de la Voile Eric Tabarly offre un parcours d’exposition de 1500 m² interactif élaboré avec la Cité des Sciences et de l’Industrie de Paris et le muséographe Pierre Verger. Ludique (à partir de 8/9 ans), dynamique, parfois virtuel, le parcours muséographique permet d’expérimenter, de tester et de ressentir les sensations des plus grands navigateurs grâce aux simulateurs et manipulations techniques.

Immersion dans l’Océan imaginaire
Dès l’entrée, le sas d’accueil de l’exposition permanente, se transforme en un océan grandeur nature. Grâce à 11 grands écrans de 5 m² placés de toutes parts et au son spatialisé, vous plongez dans les humeurs de l’océan. Du calme plat à la tempête, du temps clair à la brume, la mer déferle de rangées d’écrans en rangées d’écrans.
Immergé au cœur de cet océan virtuel, le visiteur rencontre les figures mythiques et imaginaires peuplant depuis des siècles le monde de la mer. Une simulation ad hoc pour se mettre dans le bain avant de démarrer le parcours découverte.

Concevoir son bateau comme un architecte naval
En fonction de ses objectifs de navigation, chacun peut comme un architecte naval définir par des choix et des compromis, son voilier idéal grâce à un programme multimédia à écran tactile. Au final 16 modèles de bateaux différents peuvent répondre aux objectifs de compétition ou de loisir, de navigation côtière ou hauturière, en solitaire ou équipage, pour un coût faible ou nettement plus important.
Plus loin, les architectes en herbe peuvent utiliser la « Conception Assistée par Ordinateur » et superposer coque, structure, appendices, aménagements, ponts, accastillage, gréements et voiles modélisés pour construire et déconstruire leur voilier. Le plus ? La possibilité de manipuler chaque image sous tous les axes pour assembler un voilier hyperréaliste en 3D.

Barrer, wincher comme les skippers pro
– Barre à roue ou barre franche ? Deux simulateurs permettent à chacun de reconstituer l’effet de direction de la barre par rapport au défilement du paysage sur un écran. Tribord ou babord ? Il n’y a qu’à tester…

– Tenir son cap, aux commandes d’une barre à roue.
Tenir son cap à tout prix ? Ce serait trop facile s’il n’y avait les conditions d’allures, de vents et de courants prédéterminées… Sur écran, un compas indique le cap réellement suivi selon les mouvements de barre et compare le tracé de route aux paramètres imposés. A l’échelle, les tracés démontrent toute la difficulté à « tenir » son cap…

– « Monter sa voile plus vite qu’un skipper de renom » … Pouvoir se mesurer à un navigateur, en hissant une voile ou bordant un foc à partir d’un winch, une expérience à vivre au moins une fois dans sa vie ! Top départ, la première action sur la manivelle de winch déclenche la course. Concrètement, sur écran les gestes et la progression du skipper pro et du visiteur sont diffusés en simultané. Inutile de wincher à fond les manettes, pour corser l’exercice, comme dans la réalité, le winch possède un dispositif de durcissement de l’effort à mesure que la voile est hissée ou le foc bordé.

Maîtriser le GPS et la météo marine
Le GPS n’aura plus de secret pour vous. Le visiteur peut « manipuler » virtuellement une simulation simplifiée d’un GPS, sur écran tactile, tandis qu’un autre écran fournit les explications sur le fonctionnement de l’appareil sous forme d’infographie.
Une météo marine qui devient limpide. Lors de la diffusion du fameux bulletin radio de Marie-Pierre Planchon de France Inter, écouté religieusement tous les jours par les marins, un écran horizontal tactile illustre l’une après l’autre, les zones maritimes dont il est question, les conditions de mer avec images fixes ou animées et la direction des vents. Pour aller plus loin, on peut aussi décrypter les mécanismes d’une tempête, la force des vents et l’échelle de Beaufort

Régate de voiliers, pas si virtuelle
Un large bassin équipé de ventilateurs en ligne adaptés à des maquettes de voiliers, accueille un parcours marqué par 3 bouées. Sur l’eau, 7 monocoques radiocommandées sont à la disposition des visiteurspour s’exercer aux rudiments de la navigation et de la régate.

Embarquer de nuit sur un trimaran de course
Sortir de la rade de Lorient, de nuit, à bord d’un trimaran de course comme si l’on y était ! Dernière manche du parcours de découverte, ce simulateur grandeur nature, procure toutes les émotions d’une sortie en mer. Face à un écran géant de…7 mètres de long sur 3,40 m de haut, les visiteurs, installés par groupe de 12 sur une plateforme dynamique montée sur vérins, sont soumis aux brumisateurs et ventilateurs, reproduisant embruns, secousses, roulis et gîtes. En tout, quatre minutes intenses de sensations fortes, dignes de déclencher les vocations de futurs skippers de demain. Une aventure à vivre en connaissance de cause, dans la file d’attente, avant de pénétrer dans le simulateur, un film making-off fait découvrir les coulisses de cette navigation virtuelle.

Du virtuel au réel : la formule Embarquement immédiat
A la sortie, chaque visiteur pourra tester en réel les joies de la navigation en embarquant au pied de la Cité de la Voile Eric Tabarly, sur un voilier dernière génération Kaïdoz 31 : un baptême de mer inoubliable ou une mise en pratique intense pour les apprentis navigateur.

Zoom sur la Cité de la Voile Eric Tabarly
Dans le sillage d’Eric Tabarly, ouverture du lieu évènement de l’année 2008 !
Où ? A Lorient en Bretagne sud, au sein de l’ancienne Base de sous-marins en pleine reconversion où les plus grands navigateurs ont déjà élu leur port d’attache : Alain Gautier, Franck Cammas, Jean-Pierre Dick, Pascal Bidégorry, Jérémie Beyou, Yann Eliès, Samantha Daviesetc

Quoi ? Une architecture futuriste et écologique de 6 000 m2 signée Jacques Ferrier accueillant une exposition permanente et interactive sur la voile, élaborée avec la Cité des Sciences et de l’Industrie. Ludique et dynamique, elle sera consacrée à l’aventure de la voile moderne et de la course au large, avec comme fil rouge Eric Tabarly.

Comment ?Lieu unique de découverte culturelle, scientifique et technique dédié à la voile, cet équipement sera aussi à l’échelle européenne la vitrine du nautisme breton et français. Avec 100 000 visiteurs attendus par an, la Cité de la voile Eric Tabarly sera un lieu d’échange avec son centre de documentation et son espace actualités, l’accueil de colloques et de conférences pour les professionnels de la mer et surtout un lieu vivant, résolument tourné vers l’avenir et la recherche.

Qui ? A l’origine du projet, Cap l’Orient (Communauté d’agglomération du pays de Lorient) et l’Association Eric Tabarly présidée par Jacqueline Tabarly.
Quand ? Ouverture au public le 5 avril 2008, inauguration officielle en mai 2008

www.citevoile-tabarly.com

Source: Vinci Communication au nom de la Cité de la Voile Eric Tabarly




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants