SECURITE DES ENFANTS EN VOITURE/ TOUS ACTEURS !



BEBE CONFORT DEVIENT PARTENAIRE DE L’ASSOCIATION PREVENTION ROUTIERE

Aujourd’hui, 70% des enfants sont encore mal attachés en voiture et près de 10% ne le sont pas du tout1. Cette situation relève de la responsabilité de tous. Informer, sensibiliser, c’est donner une chance de réduire ce chiffre alarmant. C’est pourquoi Bébé Confort, leader sur le marché des sièges auto, lance un programme de sensibilisation et devient partenaire de l’association Prévention Routière.

Ce partenariat, conclu pour une durée de deux ans, se concrétise par une journée de sensibilisation auprès des principaux acteurs de la sécurité (journalistes, distributeurs, experts des dispositifs de retenue pour enfants) qui s’est tenue le 16 mars à l’UTAC (Union Technique de l’Automobile, du Cycle et du Motocycle). Au programme, une table-ronde sur la sécurité des enfants en voiture et des crashs-tests en direct.

Bébé Confort et l’association Prévention Routière vont également présenter « Le guide de la sécurité en voiture » téléchargeable sur les sites internet de Bébé Confort et de l’association Prévention Routière. Les 2 partenaires mèneront également tout au long de leur collaboration des actions de sensibilisation auprès des parents de jeunes enfants et des futurs parents dans l’objectif d’améliorer les gestes de « sécurité » au sein d’un véhicule.

Pour télécharger le guide de la sécurité en voiture :
www.bebeconfort.com ou www.preventionroutiere.asso.fr.

Bébé Confort : une expertise sécurité reconnue
La sécurité est l’objectif n°1 de Bébé Confort dans l’élaboration de ses dispositifs de retenue pour les enfants. Bébé Confort, au travers de son Centre de Compétence en Sécurité (DESC – Dorel European Security Center) est fortement impliqué dans les groupes de travail normatifs et réglementaires tels que l’ISO et le GRSP (Groupe Réglementaire de Sécurité Passive)2.

Bébé Confort participe également à des groupes de recherche appliquée pour l’enfant. La marque, au travers du groupe Dorel France, a parallèlement entrepris des collaborations avec des constructeurs automobiles (PSA par exemple) et travaille avec un Comité Médical dédié.

Tous les sièges Bébé Confort sont aujourd’hui testés à l’aide d’un moyen d’essai hautement performant : une catapulte crash-tests. Cette catapulte permet de réaliser des essais répondant aux normes applicables en Europe (Règlement 44, ADAC, Euro NCAP 3). Elle peut atteindre une vitesse maximale de 72 Km/h (les essais réglementaires sont effectués à une vitesse de 50 Km/h) permettant ainsi d’aborder les tests consommateurs les plus exigeants du type Euro NCAP.

Le système permet de vérifier périodiquement (tous les 5 000 produits) la conformité des produits fabriqués par rapport aux exigences réglementaires. Il apporte surtout une très forte réactivité aux équipes de recherche avec notamment la possibilité de tester de nombreux prototypes et garantit la performance des sièges auto Bébé Confort mis sur le marché.

Chaque année, ce sont près de 2 000 crashs tests réalisés en interne. 60% sont des tirs d’étude, dont 30% sont réalisés à des vitesses nettement supérieures à la réglementation.

Lire aussi : Gamme Family de Bébé Confort

L’association Prévention Routière : des actions de sensibilisation autour de la sécurité des enfants en voiture
L’association Prévention Routière mène depuis plusieurs années des campagnes de sensibilisation sur la nécessité de bien s’attacher en voiture dans des dispositifs de retenus adaptés à la morphologie et à l’âge de chaque enfant.

Objectif : inciter les enfants à s’attacher à l’arrière en toutes circonstances et informer les parents sur la bonne manière d’installer les enfants en voiture.

« Installer correctement un enfant en voiture, c’est compliqué », admet Paul Barré, responsable pédagogique à l’association Prévention Routière. « Mais c’est essentiel, car sa sécurité en dépend. Or, beaucoup de parents ne sont pas suffisamment rigoureux, soit parce qu’ils ne savent pas comment « bien » faire, soit parce qu’ils ne prennent pas le temps. Et ce n’est pas parce que l’enfant a appris à s’attacher tout seul que le problème est résolu ! Car là encore, il faut vérifier qu’il le fait correctement. ».

A propos de l’association Prévention Routière
Association loi 1901, reconnue d’utilité publique depuis 1955, l’association Prévention Routière s’est donné pour mission de réduire le nombre et la gravité des accidents de la circulation routière. Pour cela, elle étudie, met en oeuvre tous les moyens et encourage toutes les initiatives propres à améliorer la sécurité sur la route et à faire évoluer les comportements des usagers de la route. Ainsi, 1 300 000 enfants ou adolescents bénéficient chaque année de séances d’éducation routière.
Pour mener à bien ses actions en milieu scolaire, l’association Prévention Routière bénéficie du concours de nombreux moniteurs d’éducation routière et organise des stages pour les former (plus de 500 moniteurs d’éducation routière formés en 2008). 35 000 conducteurs participent chaque année à des stages de sensibilisation organisés dans le cadre du permis à points, en alternative aux poursuites ou dans le cadre de la procédure pénale.
L’association Prévention Routière organise également des stages de réactualisation des connaissances pour les conducteurs seniors volontaires. Elle propose aux entreprises des solutions concrètes pour réduire leur risque circulation (analyse et gestion du risque routier, sensibilisation du personnel, formation des conducteurs).
Enfin, plusieurs millions de Français sont touchés chaque année par les campagnes de communication, les dépliants et les brochures de l’association Prévention Routière.
130 000 adhérents et donateurs soutiennent aujourd’hui l’action de l’association Prévention Routière. 101 comités départementaux relaient sur le terrain les campagnes nationales et initient leurs propres actions de prévention. Chaque comité anime un réseau de bénévoles.

1 Selon une enquête par observation à bord des véhicules, réalisée les 12 et 19 décembre 2007 pour l’association Prévention Routière, menée auprès de 350 enfants de moins de 10 ans avec le concours de la Préfecture de Police de Paris.
2 Le GRSP est un groupe de travail qui propose des évolutions réglementaires
3 Test européen dont les conditions d’essais simulent des chocs plus élevés que ceux réalisés dans le cadre de l’ECE R44/03.

Source : SC Conseil au nom de Bébé Confort




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants