Saint-Nicolas : de légende à tradition !


Avant d’être érigé en patron des enfants et des écoliers, saint Nicolas était évêque de Myre en Asie mineure au IVe siècle.

Né à Patare, en Lycie (actuelle Turquie), vers 270, Nicolas de Myre ou Nicolas de Bari, plus connu sous le nom de saint Nicolas est mort à Myre un 6 décembre (entre 325 et 350 selon les textes d’archives).

Dans certaines régions de France comme dans le Grand Est, surtout dans la partie lorraine de cette grande région, chaque année le 6 décembre les enfants les plus sages l’attendent avec impatience alors que les plus turbulents redoutent le Père fouettard ! Mais savez-vous pourquoi ?

Saint Nicolas, sauveur d’enfants

Saint Nicolas, cet évêque de Myre, est devenu célèbre en accomplissant des miracles pour sauver des enfants. Les plus connus sont les trois petits enfants qui sont entrés chez le boucher sans savoir ce qui les attendait. La chanson ceux qui avaient été emprisonnés et tués par un boucher qui les avaient entreposés dans son saloir et qui sont évoqués dans la chanson populaire qui a été rendue célèbre par Gérard de Nerval en 1842 lorsqu’il l’a publiée dans la Sylphide : « Ils étaient trois petits enfants qui s’en allaient glaner aux champs ».

La comptine retrace l’histoire de trois enfants qui ont été découpés et entreposés dans un saloir et qui ont recouvré la vie sept ans plus tard quand saint Nicolas demanda l’hospitalité au boucher et les sauva. C’est ainsi qu’il devint le « sauveur des enfants ».

Saint Nicolas, le généreux

La dimension de générosité et par extension de donneur de cadeaux et de friandises est venue lorsqu’il offrit une bourse remplie de pièces d’or aux trois filles d’un ami noble qui, ruiné, ne pouvait leur constituer de dote.

La tradition commença à s’instaurer à partir du XVe siècle, lorsque l’éducation des enfants est devenue une priorité et que saint Nicolas accompagné de son âne et d’un croque-mitaine (devenu le père fouettard qui punit les enfants désobéissants) passaient dans les maisons le 5 décembre pour récompenser les enfants sages en leur offrant des pommes et des noix en échange de prières comme dans la comptine que l’on apprend aux enfants.

Saint Nicolas, patron des écoliers

Dès le début du mois de décembre 2010, dans certaines villes de l’Est de la France, les enfants des écoles maternelles et primaires vont recevoir la visite saint Nicolas qui distribuera des friandises et du père fouettard qui fera les gros yeux aux plus turbulents d’entre eux.

Des défilés et des lectures du conte de la saint Nicolas auront également lieu dans des villes de Lorraine comme Nancy, Epinal, Metz, Saint-Nicolas de Port, notamment, le 7 décembre 2019.

Pour les plus gourmands, des pains d’épices à l’effigie de saint Nicolas et de sa bourrique garnissent actuellement les étals des boulangeries de certaines régions comme la Lorraine.

Belle saint Nicolas aux petits et aux grands !

Anne Bigorgne-Vaneson

 



NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances dédiées aux familles, parents et enfants