RYTHMES SCOLAIRES – Résultats de la consultati​on publique lancée par la ville de Nice > Près de 75% des Niçoises et des Niçois interrogés ne souhaitent pas de la réforme proposée par le gouverneme​nt



Christian Estrosi, Député-Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur a présenté les résultats de la concertation publique sur les rythmes scolaires organisée à Nice.

Ce dernier a souhaité en effet consulter ceux qui, dans leur vie quotidienne, seraient directement concernés par la refonte des rythmes scolaires, question au cœur des préoccupations de nombreux Français.

La participation des Niçoises et des Niçois a été massive, preuve du vif intérêt suscité par cette consultation.

32.000 questionnaires ont été diffusés, plus de 16.500 questionnaires ont été renvoyés par les personnes interrogées, soit plus de 50% de participation !

Les personnes qui y ont répondu ont apprécié la démarche de la municipalité qui a pris le soin de demander leur avis, alors qu’au niveau national le gouvernement de Jean-Marc Ayrault s’est précipité, a missionné des « experts » et n’a pas pris le temps de consulter les principaux intéressés.

« Je vais écrire au Premier Ministre et au Ministre de l’Education Nationale et leur communiquer les résultats de la consultation. Je défendrai avec toute mon énergie la position des Niçoises et des Niçois auprès des instances nationales et serai leur porte-voix lors des discussions parlementaires sur ce projet de loi. Par ailleurs, je leur ferai part de ma décision de ne mettre en place cette réforme, si elle est appliquée, qu’à la rentrée 2014-2015. » Christian Estrosi, Député-Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur

QUELQUES CHIFFRES :

. 32.000 questionnaires diffusés
· 16.495 réponses
· 14.322 personnes ayant répondu sont des parents d’élèves, 1.203 du personnel ou intervenants dans les écoles, 805 des enseignants du 1er degré (sur 1.200 enseignants du 1er degré à Nice), 31 de membres d’une association jeunesse et 134 d’autres publics intéressés par cette question.

· 80.66 % des répondants ne souhaitent pas de modification de la journée scolaire.
· 74.76% ne souhaitent pas un changement de calendrier des vacances scolaires et 70.83 % n’accepteraient pas de diminution des vacances d’été.
· 71.58 % ne souhaitent pas de modification de la semaine scolaire.




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !