Rentrée scolaire – Aide financière – Famille – Emploi – Intérim



Face à la crise, le Fastt assouplit les conditions d’accès des aides à la rentrée scolaire pour les enfants des salariés intérimaires à revenus modestes

Face à une conjoncture particulièrement difficile, le Fastt a décidé d’assouplir les conditions d’accès aux aides à la scolarité. Les parents salariés intérimaires aux revenus modestes pourront cette année bénéficier des allocations et bourses d’études dès 450 heures de missions sur les 12 derniers mois (au lieu de 600). Des efforts particuliers seront également faits pour réduire encore le délai de versement des aides de 8 à 10 jours seulement au lieu de 2 semaines auparavant.

Les salariés intérimaires aux revenus les plus modestes peuvent compter sur le Fastt pour les aider au financement des frais de scolarité de leurs enfants. Les parents percevront une somme en fonction du niveau d’étude de leur enfant :

– De la 6ème à la troisième : 153 € par enfant
– De la 2nde à la Terminale : 229 € par enfant (20 ans max)
– BEP – CAP : 229 € par enfant
– Université : 458 € par enfant (de 18 ans à 20 ans)

En parallèle, le Fastt propose une Bourse d’études pour les élèves des établissements publics d’études supérieures (BTS – DUT et autres cursus). Celle-ci s’élève à hauteur de 1 524 € répartie sur 8 mois (25 ans max). Les salariés intérimaires peuvent cumuler ces aides avec les allocations proposées par la Caisse d’Allocation Familiale.

Un assouplissement des conditions d’accès et un versement accéléré des aides
Pour solliciter ces aides, il suffit pour les salariés d’avoir accumulé, durant leur activité professionnelle des 12 derniers mois, 450 heures de mission dans l’intérim (au lieu de 600 heures auparavant), ce qui équivaut à 3 mois de missions. C’est par exemple le cas d’un salarié ayant enchaîné 1 mois d’intérim, puis un CDD de 7 mois, puis de nouveau 3 mois d’intérim. Toutes les heures de mission, toutes enseignes de travail temporaires confondues, comptent. Bien sûr, les enfants concernés doivent être fiscalement à charge. Enfin, l’aide est attribuée sous condition de ressource : le quotient familial doit être inférieur ou égal à 412 €.

Dans ces temps difficiles, des efforts particuliers seront également faits pour réduire encore le délai de versement des aides de 8 à 10 jours seulement à partir de la réception des demandes (au lieu de 2 semaines auparavant).

« Ça nous a servi à pallier les frais de scolarité de nos deux enfants dont ma fille qui est en classe préparatoire et qui doit travailler sur un ordinateur. C’est plus qu’un besoin. Grâce à l’aide du Fastt nous avons pu lui acheter un équipement ce qui lui permet de travailler à la maison avec des moyens plus appropriés » témoigne Serge, intérimaire en Côte d’Or.

Lors de la rentrée 2008, 10 500 enfants ont bénéficié des allocations de rentrée scolaire et des bourses d’études. Le Fastt, en consacrant plus de 2,6 millions d’euros à cette aide, apporte ainsi un sérieux coup de pouce pour alléger le budget de salariés intérimaires.

Pour tout renseignement supplémentaire ou demande de dossier, les parents peuvent contacter le Fastt au 0 800 28 08 28 ou faire la demande directement sur www.fastt.org.

A propos du Fastt :
Le Fastt (Fonds d’Action Sociale du Travail Temporaire), association loi de 1901 à but non lucratif créée en 1992, propose à l’ensemble des salariés intérimaires une gamme de prestations pour faciliter leur vie quotidienne. Financé par les entreprises de travail temporaire et géré par les partenaires sociaux (le PRISME, organisation représentant les professionnels de l’intérim, services et métiers de l’emploi, et les organisations syndicales représentatives des salariés intérimaires : CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, CGT-FO), le Fastt contribue à la consolidation du statut professionnel des salariés intérimaires. Les actions du Fastt soutiennent les salariés intérimaires au travers de services et de prestations facilitant l’accès au logement, l’accès au crédit, et l’accès à l’emploi. Le Fastt intervient également pour faciliter leur vie quotidienne (mutuelle santé, vacances des enfants, accompagnement social…). Chaque année, le Fastt répond à plus de 420 000 demandes d’information et délivre 100 000 prestations.
Pour en savoir plus sur le Fastt : www.fastt.org




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !