Rentrée des classes : La vue d’un enfant, c’est son avenir !




Rentrée des classes : La vue d’un enfant, c’est son avenir !

Bien voir pour bien apprendre

Livre, tableau noir et aujourd’hui tableau électronique… La scolarité exige de bonnes capacités visuelles. La lecture ou l’écriture impliquent des déplacements du regard rapides et réguliers, et sous-entendent des mouvements bien coordonnés des deux yeux pour une
perception nette des lettres.

D’une bonne vision peut dépendre la réussite scolaire. Une étude menée dans l’agglomération de Beauvais sous l’égide de l’ASNAV et en collaboration avec les professionnels concernés a démontré la corrélation entre les difficultés d’apprentissage de la lecture et les anomalies de la vision. Cette étude a aussi permis de constater que les enfants qui présentaient un trouble de la vision, même léger, retrouvent les performances de lecture des écoliers sans amétropie dès qu’ils sont corrigés.

Quand consulter ?

Pour préserver le capital visuel des enfants, il est indispensable de détecter et de corriger le plus tôt possible les défauts visuels. En France, les règles de la protection maternelle et infantile imposent trois visites obligatoires du jeune enfant comportant, entre autres, un
examen succinct de la vue : au 8ème jour de la vie, à 9 mois et à 2 ans, l’enfant sera ensuite suivi à l’école.

Au quotidien, les défauts visuels des enfants peuvent être difficiles à percevoir et à détecter. Les parents ont un rôle important et doivent être particulièrement attentifs. Certains signes pourraient justifier une visite chez l’ophtalmologiste.

Les signes qui doivent attirer votre attention :
– Une lueur blanche apparaît dans sa pupille.
– Il existe des cas de strabisme dans la famille.
– L’enfant refuse de gribouiller, se désintéresse des puzzles ou autres activités visuelles.
– L’enfant est maladroit, se cogne partout.
– Il cligne fréquemment des yeux, fronce les sourcils, a les yeux rouges, qui piquent ou pleurent.
– Il a des maux de tête ou des douleurs dans la nuque.
– Il confond certaines lettres.
– Il dessine, écrit ou lit le nez collé au cahier
– Il lui arrive de perdre sa ligne en lisant et de la relire deux fois.

Les conseils de l’ASNAV

Choisissez pour votre enfant des verres en polycarbonate, résistants aux chocs et aux rayures et filtrant les rayons UV nocifs.
Optez pour des montures indéformables et munies de charnières élastiques.
Et suivez les recommandations des acteurs de la prévention, notamment de la santé scolaire.




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !