Réforme du congé parental : Encourager le libre choix des familles



Le Haut Conseil de la Famille auquel participe Familles Rurales a adopté son premier avis sur la réforme du congé parental. Satisfait de la création de cette instance, le Mouvement se félicite de la remise en chantier de la politique familiale.

Pour Familles Rurales, la réforme du congé parental à venir doit prendre en compte, en priorité, le libre choix du mode de garde quel que soit le lieu de vie de la famille. Il revient aux parents de choisir de consacrer eux-mêmes du temps à l’éducation de leur jeune enfant ou de recourir à un mode d’accueil (structure collective, assistante maternelle, garde à domicile) et aux Pouvoirs publics de leur donner les moyens d’accéder à leurs choix.

Au regard des différentes propositions mentionnées dans l’avis, Familles Rurales est satisfait du maintien de la durée réglementaire du Complément Libre Choix d’Activité (3 ans) accordé à partir du 2ème enfant, dans la mesure où ce dispositif correspond au choix de nombreuses familles.

Le Mouvement accueille favorablement la proposition d’amélioration du congé « raccourci » COLCA, notamment en le rendant accessible dès le 2ème enfant (aujourd’hui à partir du 3ème enfant).
Cependant, Familles Rurales souhaite que ce congé, plus court, soit mieux rémunéré afin de le rendre attractif pour les deux parents, participant ainsi à un rééquilibrage des tâches. Le Mouvement propose que cette option soit rémunérée à 70 % du dernier salaire (d’un montant minimum de 800 €, dans la limite du plafond de la Sécurité sociale).

Enfin, le Mouvement estime qu’une réforme n’est possible qu’avec un déploiement important de nouvelles places d’accueil de la petite enfance, en particulier dans les territoires ruraux.

Source : Famille Rurales




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !