Réforme des rythmes scolaires: Christian ESTROSI demande la mise en place d’une Mission d’Information à l’Assemblée Nationale



« J’ai décidé de saisir par courrier Claude Bartolone – Président de l’Assemblée Nationale – et Jean-Marc Ayrault – Premier Ministre – afin qu’une mission d’information de l’Assemblée Nationale sur la réforme des rythmes scolaires soit mise en place le plus tôt possible.

Cette réforme lancée par le Gouvernement sans aucune concertation et mise en œuvre de manière précipitée aboutie à de nombreuses protestations, des élus, des parents d’élèves, des enseignants, animateurs et intervenants.

Je souhaite que Vincent PEILLON – Ministre de l’Education Nationale – fasse passer avant tout l’intérêt des enfants pour réformer les rythmes scolaires. Aujourd’hui, les élèves ont perdu tout repère et sont totalement désorientés par cette réforme.

La mission d’information de l’Assemblée Nationale que je sollicite dans un courrier officiel permettrait d’évaluer l’impact de cette réforme sur l’ensemble des communes qui l’ont mise en place depuis la rentrée, notamment en terme pédagogique, organisationnel et financier.

A la fin de cette mission d’information, constituée équitablement de députés de la majorité et de l’opposition, un rapport sera établi et préconisera, j’en suis sûr, la modification sine dié de la réforme.

D’ailleurs, le coût de cette réforme pour les Communes de France est de l’ordre de 600 millions d’euros, l’Etat qui n’a prévu aucun fond pour l’application de la réforme à la rentrée 2014, ne compensera pas ce coût et conduira à faire payer les familles alors que les Français sont déjà asphyxiés par une lourde hausse d’impôt.

J’invite tous les maires et élus du département ainsi que les représentants de la communauté éducative à venir remettre avec moi le lundi 14 octobre 2013 à 15h45 cette lettre au recteur de l’académie Nice-Toulon.

Toutefois en tant qu’Elu de la République je dois appliquer la loi, par conséquent après avoir demandé l’avis des Niçoises et des Niçois qui ont répondu à 80.66 % qu’ils ne souhaitaient pas de modification de la journée scolaire, je poursuis le calendrier de travail que j’ai mis en place pour nous laisser le temps de la réflexion, de la concertation et de l’organisation.

Sur la base du rapport du Comité de pilotage mis en place pour la consultation sur les rythmes scolaires, j’ai proposé une nouvelle organisation des journées scolaires. J’ai demandé aux conseils d’écoles de prolonger le débat et de me donner leur avis sur cette proposition.

Dans ce contexte, pour offrir une rentrée scolaire la plus sereine possible en 2014, j’ai mis en place un calendrier qui garantira aux Niçois une réorganisation scolaire ambitieuse. »

Christian Estrosi, Député-Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !