Qu’est-ce que l’otoplastie ?



L’otoplastie se réfère à un groupe de procédures de chirurgie plastique destiné à corriger les déformations disgracieuses ou les blessures de l’oreille externe. Il s’agit de la seule chirurgie plastique davantage pratiquée chez les enfants que chez les adultes.

Les indications de l’otoplastie
L’otoplastie se pratique pour les raisons suivantes :
• Pour reconstruire une oreille externe chez les enfants nés avec une microtie (pavillon de l’oreille particulièrement réduit, voire absent). La prévalence de la microtie est plus fréquente chez les hommes et du côté droit (environ 60% des cas de microtie). La microtie touche en moyenne 1 personne sur 1000 dans le monde, probabilité fluctuant selon les populations.
• Pour corriger une saillie des oreilles , trop apparente (chirurgie des oreilles décollées).
• Pour corriger les fortes disparités en termes de taille ou de forme des oreilles.
• Pour remodeler les oreilles déformées. Un type de déformation congénital très connu est l’oreille de Stahl, également appelé l’oreille de Spock (du célèbre personnage aux oreilles pointues de Star Trek) se caractérisant par le bord pointu de la partie supérieure de l’oreille causé par le pliage excessif du cartilage.
• Pour réparer ou reconstruire le pavillon de l’oreille après un traumatisme ou suite aux séquelles d’un cancer.
L’otoplastie est considérée comme une chirurgie réparatrice plutôt qu’esthétique. En ce sens, elle systématiquement prise en charge par l’Assurance Maladie.
En revanche, l’otoplastie ne corrige pas les dysfonctionnements de l’audition liés aux déformations des structures de l’oreille moyenne et de l’oreille interne. Les problèmes auditifs de ce type sont traités chirurgicalement par des otorhynolaryngologues.
Les statistiques de malformations congénitales de l’oreille externe sont assez difficiles à obtenir dans la mesures où les origines sont aussi diverses que variées. Les troubles génétiques comme le syndrome de Treacher Collins et la microsomie faciale affectent néanmoins respectivement 1 enfant sur 3500 et 1 sur 10000. En outre, la microtie a été associée à certains médicaments pris durant une grossesse, en particulier les anticonvulsivants, qui sont des médicaments administrés pour traiter l’épilepsie, et l’isotrétinoïne, prescrit pour l’acné sévère.
Le recollement des oreilles reste néanmoins la procédure d’otoplastie la plus pratiquée dans le monde, bien que la chirurgie réparatrice ne soit pas en reste puisque les traumatismes les plus fréquents touchant les oreilles sont les morsures animales et humaines.

Le déroulement de l’intervention
L’otoplastie chez l’enfant est réalisée sous anesthésie générale (tandis que chez les adultes, elle peut être locale avec sédation). La plupart des otoplasties se pratiquent en moins d’une heure selon le degré de correction à apporter. De nombreux chirurgiens plasticiens emploient des sutures résorbables pour éviter la gêne du retrait des fils.

En matière d’otoplastie pour recoller les oreilles décollées , il n’existe pas de technique unique universellement acceptée. Les variations dans la procédure sont dues en partie aux différentes causes de la malformation de l’oreille. Celle-ci peut se caractériser par un surdimensionnement de la conque (le creux en forme de coquille de l’oreille externe), un angle entre l’oreille et la tête supérieur à 35°, ou un pli insuffisant du cartilage au niveau de la partie supérieure de l’oreille (défaut de plicature de l’anthélix).
Une fois le patient anesthésié, le chirurgien fait une incision derrière l’oreille dans un pli de la peau. Ensuite, il applique la technique qui lui est propre et adaptée au cas du patient (généralement le surplus de cartilage de la conque est retiré et la zone défectueuse de l’anthélix repliée). Une fois le remodelage effectué, il suture et couvre l’oreille d’un coton imbibé de vaseline et d’un pansement doux.

Après l’otoplastie
Après l’intervention, la tête du patient est enveloppée dans un bandage de type turban qui lui sera retiré dans les 24 heures. Ensuite, il doit porter un bandeau de soutien durant 2 semaines pour protéger ses oreilles durant la nuit. Les patients doivent suivre les indications du chirurgien concernant la toilette (les douches sont néanmoins acceptées dès le lendemain mais non les bains) et la proximité d’air froid (bonnet) ou chaud (sèche-cheveux) au niveau des oreilles en raison d’un possible manque de sensibilité transitoire.

L’enfant peut retourner à l’école (et les adultes reprendre le travail) sous quelques jours. Il est prudent, concernant les enfants, d’avertir les enseignants pour éviter tout risque de traumatisme dans les cours de récréation ou en classe. On évitera également tout sport nécessitant des contacts durant les 2 premiers mois ainsi que la natation.
L’otoplastie ne comporte pas de risques ou de complications majeures, si ce n’est celles propres à toute intervention chirurgicale. Pendant les premières semaines où le cartilage n’est pas encore cicatrisé, les oreilles opérées sont fragiles. Si elles sont mal protégées (bandeau), un traumatisme peut risquer de faire récidiver la déformation. La grande majorité des patients ayant eu recours à une otoplastie sont très satisfaits des résultats obtenus.
En conclusion
Avec l’avancée des technologies médicales et des progrès quant aux techniques de recollement des oreilles, l’otoplastie est une intervention sûre, efficace, passé le temps de la cicatrisation (les oreilles ne se redécollent pas après l’opération), rapide et est systématiquement prise en charge par l’Assurance Maladie. Toutefois, chez l’enfant, on patientera jusqu’à ses 7 ans environ, d’une part parce que l’oreille aura atteint sa taille presque définitive et d’autre part, parce que c’est l’âge auquel l’enfant manifeste ses premières gênes psychologiques et sociales.

Par le Dr David Picovski, chirurgien plastique et esthétique à Paris, qualifié par l’Ordre des Médecins.
Dr David PICOVSKI – Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique
2 avenue Van Dyck 75008 Paris
Tel : 01 58 05 11 25
Site : http://docteur-picovski.com/




NEWSLETTER

Inscrivez vous à notre newsletter et recevez les dernières tendances beauté, bien-être et forme !